Le Premier ministre britannique, David Cameron, aurait un penchant particulier pour les escort-girls de luxe. Son compte Twitter compte en effet parmi ses abonnements une agence haut de gamme proposant ce type de service. Plus de détails sur ce nouveau scandale.

© AFP

David Cameron a décidément du mal avec les réseaux sociaux. Mercredi, le journal The Registrer a fait part de sa nouvelle découverte sur le Premier ministre anglais : la présence d'une agence d'escort-girls haut de gamme dans les abonnements de son compte Twitter. Il s’agirait de l’agence Carltons of London, connue pour proposer les "meilleures escort-girls de Londres pour des gentlemen distingués".

Le Carlton of London est l’une des plus anciennes agences de ce genre en Angleterre. Sur son site Internet, on y voit les photos des jeunes femmes et leurs tarifs exorbitants. Un client peut en effet payer jusqu’à 800 livres l’heure (environs 955 euros). Un prix sans doute réservé à des personnes aisées, une élite dont fait partie David Cameron.

Habitué aux maladresses numériques

Publicité
Ce n’est pas la première fois que le leader du parti conservateur et son service de communication font une bourde de ce genre. En juillet dernier, David Camron avait déjà envoyé un tweet de soutien à son secrétaire d’Etat au Travail et aux Retraites, Ian Duncan Smith, lequel souhaitait alors une réforme en profondeur des allocations. Sauf que David Cameron s'était trompé et avait envoyé ce message à un utilisateur ayant les mêmes initiales que son secrétaire d’Etat ( I.D.S) et qui est surtout connu pour être très critique envers le gouvernement britannique...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité