La ville de Roubaix vient d’être citée par le célèbre New York Times. Pour le journal américain, la ville du Nord est un exemple à suivre pour la manière dont elle a su organiser l’intégration des musulmans.

© velvet/wikimediacommons

« Une ville française comble le fossé entre musulmans et non-musulmans ». Le célèbre New York Times vient de consacrer un article entier à la ville de Roubaix. Un zoom sur la ville du Nord, où le quotidien américain, s’il n’ignore pas qu’il existe parfois quelques tensions, salue la manière dont Roubaix a su organiser l’intégration de la communauté musulmane.

Un modèle de réussiteAprès les incidents de Trappes il y a quelques jours, le New York Times s’est penché sur le cas de Roubaix, où la population de confession de musulmane atteint les 20%, alors qu’il est d’environ 8% en moyenne sur l’ensemble du territoire. La journaliste note alors que la municipalité a mis à la disposition de la communauté musulmane plusieurs lieux de cultes (Roubaix compte pas moins de six mosquées), a réservé des espaces dédiés aux musulmans dans les cimetières, et a nominé un aumônier musulman à l’hôpital. Des aménagements qui semblent satisfaire les principaux intéressés.

Publicité
« C'est l’image que nous voulons donner de la communauté musulmane »« Notre leitmotif est de vivre ensemble » indique Sliman Taleb-Ahmed, président de l’association des instituions musulmanes de Roubaix, « et dans ce vivre ensemble, il y a l’image que nous voulons donner de la communauté musulmane : celle que nous sommes des citoyens français avant tout, avant l’aspect religieux ». Du côté de la mairie, on se félicite également de ces bons résultats. Pour Bertrand Moreaux, porte-parole du bureau du maire, « Roubaix est un laboratoire ». « Quand on regarde les chiffres de la démographie, dans deux ou trois générations, la France sera à l’image de Roubaix », dont la recette pourrait inspirer d’autres villes.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité