Des personnes ont eu la chance unique de repérer une baleine à bosse blanche au large des côtes australiennes. Il pourrait s’agir du même cétacé repéré en 1991… 

Un moment unique. Une baleine à bosse, au teint de porcelaine, espèce en voie de disparition avant les années 1960, a été aperçue mardi au large des côtes orientales de l’Australie. Depuis l’arrêt de la chasse à la baleine il y a environ cinquante ans, leur nombre a nettement augmenté, mais la créature reste très rare.

A lire aussi - Russie : des pêcheurs découvrent un poisson mutant !

S’agirait-il de Migaloo, une baleine blanche repérée il y a quinze ans ?

Alors que le mammifère marin géant nageait vers l’Antarctique pour sa migration annuelle, des amateurs, aux anges, ont immortalisé l’animal. "J’ai pleuré, j’ai crié : ‘Baleine magnifique, merci d’être là pour nous aujourd’hui’. C’était merveilleux. C’était une vision incroyable, irréelle", s’est emporté à la radio nationale Alison Reid, qui était sur place pour une expédition de repérage des cétacés.

Pour certains observateurs, cette baleine, au teint de porcelaine, pourrait être Migaloo (signifiant "Le Blanc" en aborigène). Qui est Migaloo ? C’est une baleine blanche extrêmement rare, repérée pour la toute première fois en 1991.

Publicité
Comme l’explique 20 Minutes, une étude menée en 2004 par une université australienne a pu déterminer que Migaloo est un mâle. Agé d’une trentaine d’années (l’espérance de vie d’une baleine à bosse est de 80 ans), il ressemble à deux gouttes d’eau au cétacé repéré en début de semaine.

Les experts, eux, estiment que la baleine pourrait être la fille, ou le fils de Migaloo. Pour en avoir le cœur net, on attend une nouvelle apparition de l’animal, cette fois-ci plus longue…

Vidéo sur le même thème : Une baleine échouée à Rennes intrigue les internautes !

Publicité