Crise avec la Qatar, purges historiques... L'Arabie saoudite fait beaucoup parler d'elle depuis plusieurs semaines. Un pays dirigé par la même famille depuis des décennies, les Al Saoud. 

Après les multiples crises survenues depuis cet été, le monde entier a les yeux rivés sur l'Arabie Saoudite. Le pays est dirigé depuis sa création par la même famille, les Al Saoud. 

L’Arabie saoudite est fondée sous sa forme actuelle en 1932, du nom d’Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud, dit Ibn Saoud. Ce dernier, décédé en 1953, a officiellement eu 89 enfants. Six de ses fils ont successivement régné sur le pays depuis sa mort. Le dernier en date est le roi Salmane (ben Abdelaziz) qui a pris ses fonctions le 23 janvier 2015. 

Un prince héritier de 32 ans

Fait historique, le roi Salmane décide de changer les règles de succession en avril 2015. Auparavant, le pouvoir se passait, non pas du père au fils, mais d'un frère à un autre. Ainsi, le souverain nomme pour lui succéder, son neveu, Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz, prince héritier en lieu et place de Moukrine ben Abdelaziz. Le 21 juin 2017, à la surprise générale, Salmane destitue une nouvelle fois le prince héritier en fonction et le remplace cette fois par son fils, Mohammed Ben Salmane, âgé de 32 ans. 

Publicité
Depuis, bien qu’il ne soit pas encore officiellement au pouvoir, ce dernier prend peu à peu la main sur la politique saoudienne. C’est sous son impulsion que les femmes ont obtenu le droit de conduire l’été dernier, après avoir pu voté pour la première fois aux élections municipales en 2015. Forte des gisements de pétrole découverts en 1938, la famille royale bénéficie d’une rente annuelle de plusieurs milliards de dollars, indique Le Courrier International. La fortune du roi Salmane est par ailleurs estimée à 18,5 milliards de dollars. De quoi assurer aux Al Saoud encore de beaux jours devant eux… 

Vidéo sur le même thème : Le prince héritier d'Arabie Saoudite "solidifie la base de son pouvoir"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité