Le magazine Forbes a publié mercredi 22 mai son classement des 100 femmes les plus puissantes du monde et pour la troisième année consécutive. Qui arrive en tête ? Y a-t-il des Françaises ? Réponse en images.

Angela Merkel, chancelière allemande

La chancelière allemande Angela Merkel reste cette année encore la femme la plus puissante du monde. Elle se place devant la présidente brésilienne Dilma Rousseff et la philantrope et femme d’affaires américaine Melinda Gates, respectivement en deuxième et troisième position.

 

Une Française figure dans le top 10 : Christine Lagarde. La directrice du Fonds monétaire international (FMI) gagne une place par rapport à l’an dernier et s’élève désormais au septième rang.

 

Ces femmes les plus puissantes du monde travaillent pour la plupart dans la technologie, les affaires, les médias, la politique ou encore le monde du spectacle. Le magazine américain Forbes détermine leur puissance en fonction de leur argent, de leur puissance médiatique et de leur influence.

 

© Armin Linnartz/Wikimédia Commons

Publicité