Suspecté d’avoir été l’artificier des attaques du 13 novembre à Paris, il est le second kamikaze de l'aéroport de Zaventem. Le point sur son profil.

Najim Laachraoui est le second kamikaze de l'attentat de l'aéroport à Zaventem, près de Bruxelles. Agé de 24 ans, ses empreintes avaient été retrouvées dans l’appartement de Schaerbeek, perquisitionné mardi après les attentats de Bruxelles, selon la RTBF.

A lire aussi- Attentats de Bruxelles : le "testament" de l'un des terroristes retrouvé dans une poubelle

Artificier des attentats du 13 novembre ?

Le jeune homme est soupçonné d’avoir été l’artificier des attentats du 13 novembre. Son ADN a été retrouvé sur une ceinture explosive à Paris où il agissait sous une fausse identité, celle de Soufiane Kayal. C’est avec cette identité qu’il a loué une maison près de Namur pour planifier les attentats de novembre.

Najim Laachraoui avait également été contrôlé à la frontière austro-hongroise au volant d’une voiture en compagnie de Salah Abdeslam et de Mohamed Belkaïd. Ce dernier a d’ailleurs été abattu mardi 15 mars, à Forest, lors de la perquisition qui a précédé l'arrestation d'Abdeslam.

Le second kamikaze de l'aéroport

Mercredi matin, des médias belges ont annoncé son arrestation. A tort. Le suspect est le second kamikaze de l'aéroport de Bruxelles.

Publicité
En 2013, Najim Laachraoui avait voyagé en Syrie et avait été jugé en son absence en Belgique dans le cadre d’un procès d’une filière de recrutement de combattants pour la Syrie. Une peine de 15 ans de prison avait été requise à son encontre.

Vidéo sur le même thème : Les frères El Bakraoui voulaient venger Abdeslam 

Publicité