Ils étaient là en vacances mais leur intervention dans le métro new-yorkais a fait d'eux des héros. En séparant deux SDF qui se battaient dans une rame de métro, ces quatre policiers suédois ne s'attendaient à ce que leur geste fasse d'eux des stars.

Depuis jeudi soir les images font le tour des réseaux sociaux et ces quatre policiers suédois sont devenus de vrais héros. En vacances à New York, ils se rendaient à Broadway pour assister à la pièce de théâtre Les Misérables, quand le conducteur du métro dans lequel ils se trouvaient a demandé si des policiers se trouvaient par hasard à bord. Une bagarre avait en effet éclaté entre deux SDF. Ni une ni deux, les jeunes hommes sont aussitôt intervenus pour les séparer.

Une intervention saluée sur les réseaux sociaux

La scène a été filmée par un passager et la vidéo a été mise en ligne sur le web. On peut y voir deux des policiers porter assistance à l'un des deux individus, blessé à la bouche, tandis que les deux autres maintiennent au sol celui qui semble être l'agresseur. Durant toute la durée de l'intervention, ils ont agi avec sang froid et ont fait preuve d'un calme absolu. Une attitude largement saluée sur les réseaux sociaux. "La police américaine devrait être entraînée par ces policiers", "Merci #SwedishCops!!!!! Vous rappelez à l'Amérique à quoi les vrais héros doivent ressembler et comment ils doivent agir pour garantir l'autorité" pouvait-on ainsi lire sur Twitter, où le hashtag #SwedishCops est rapidement devenu l'un des mots-clés les plus populaires.

Reçus par les autorités

Publicité
Markus Asberg, Eric Jansberger, Samuel Kvarzell et Erik Naslund ont été reçus ce vendredi par les autorités new-yorkaises et félicités par Bill Bratton en personne, le chef de la police de New York. Des honneurs que ces quatre Suédois ont accueilli avec modestie. "Nous sommes venus ici en vacances, nous ne sommes pas des héros, juste des touristes" a déclaré Markus Asberg au New York Post. "Nous avons pensé que peut-être quelqu'un avait besoin d'aide" a expliqué de son côté Samuel Kvarzell. Mais au-delà de leur professionnalisme, c'est aussi leur physique qui a fait jaser les internautes, beaucoup soulignant en effet que ces policiers ressemblaient plus à des mannequins qu'à des flics. Pour d'autres, ils auraient toutes leurs chances au sein d'un boys band. 

 

 

Publicité
Publicité