La "First Lady" organise le 18 janvier prochain à la Maison Blanche (Etats-Unis) son cinquantième anniversaire. L'invitation de Michelle Obama fait actuellement polémique car il est demandé aux invités de "diner avant de venir".

Michelle Obama fête ses cinquante ans à la Maison Blanche (Etats-Unis) le 18 janvier prochain. Dans son invitation, la "First lady" recommande à ses hôtes de sortir des "chaussures confortables"  ou encore de répéter leurs "pas de danse fétiches". Jusque là rien d'anormal. Sauf que la Première dame a également demandé à ses convives de "diner avant de venir". Un point qui fait actuellement polémique aux Etats-Unis. Pour certains, cette requête la fait passer pour une personne pingre.

En-cas, rafraîchissements, danse et dessert

Comme le précise le Chicago Tribune, les invités devront alors s'attendre à un "snacks & sips & dancing & dessert party" (en-cas, rafraîchissements, danse et dessert). Il semblerait donc que les convives profiteront seulement d'un buffet dinatoire. Michelle Obama rompt ainsi avec la tradition de la table dressée. "La tendance chez les "VIP" ("very important people") est d'organiser des réceptions plus populaires", explique au Guardian une organisatrice d'évènement de grandes marques, Sophie McCorry Day.

Publicité
Dans le Washington Post, Colin Cowie, présenté par L'Express comme le gourou de la présentatrice star Oprah Winfrey s'est indigné: "Quand il s'agit de faire en sorte que les convives se sentent les bienvenus, on leur offre de la bonne musique, un bar bien rempli, et de l'excellente nourriture". Même si l'invitation fait jaser outre-Atlantique, "on se doit d'exécuter", commente l'organisateur de la fête, Andy Wells.

Vidéo: Michelle Obama, qui est partie en croisade contre l'obésité, enrôle Elmo pour que les enfants mangent plus de produits frais

Publicité