Alors que la République Tchèque s’apprête à élire son nouveau président, un candidat se démarque des autres par son style : Vladimir Franz a le corps entièrement recouvert de tatouages. Un détail qui ne semble pas rebuter les électeurs, au contraire.

Vladimir Franz ne passe inaperçu. Si son nom ne vous dit rien, vous avez certainement déjà vu son visage. A 53 ans, ce compositeur d’opéra et peintre à ses heures est en effet candidat à l’élection présidentielle en République Tchèque. Surnommé "Avatar" - en référence aux personnages bleus du film éponyme – à cause des tatouages bleus qui recouvre son corps de la tête aux pieds, il est parvenu à se faire un place dans les sondages. A quelques jours du premier scrutin au suffrage universel direct, l’homme bleu oscille entre la 3e et la 4e place parmi les favoris et devance ainsi le chef de la diplomatie et le vice-président du Sénat.

Il plaît aux jeunes électeursAlors que la crise frappe les jeunes de plein fouet, le candidat rencontre un certain succès chez cette catégorie d’électeurs. Nombreux sont ceux qui voient en lui la solution pour mettre fin à la corruption qui sévit au sein de la classe politique. "Je veux mobiliser la société civile, pour que les gens réfléchissent davantage et lisent entre les lignes  et ne permettent à personne de leur tondre la laine sur le dos", a déclaré Vladimir Franz. Ce dernier a par ailleurs déclaré qu’il souhaitait "rendre l’Etat aux citoyens" et "réveiller la société".

Publicité
Et alors que son manque d’expérience est souvent pointé par ses rivaux, le candidat rétorque : "quand on sait écrire des symphonies et des opéras, je pense que ce ne sera pas si difficile que ça. C’est une question de pratique".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :