C’est une pluie diluvienne qui a ponctué ce mardi l’hommage rendu à Nelson Mandela. Des trombes d’eau qui n’ont pas découragé les Sud-Africains puisque la pluie, dans la tradition africaine, est plutôt de bon augure lors d’un enterrement.

© AFP

Ce sont des dizaines de milliers de Sud-Africains, ainsi qu’une centaine de chef d’Etat venus du monde entier, qui se sont rassemblés ce mardi dans le stade Soccer City de Soweto pour rendre hommage à Nelson Mandela. Certains s’étaient levés tôt, d’autres, pour être sûr de pouvoir rentrer, avaient même passé la nuit devant l’entrée du stade malgré la pluie diluvienne qui tombait hier.

Les portes du paradis grandes ouvertesDes intempéries qui n’ont pas découragé ceux qui étaient venus saluer la mémoire de leur ancien président. En effet, en Afrique, la pluie lors d’un enterrement est un bon présage. « Dans la tradition africaine, s’il pleut lors de votre enterrement, c’est que les dieux vous accueillent et que les portes du paradis vous sont ouvertes ». C’est par ces mots qu’a commencé la cérémonie.

Publicité
Une semaine de deuil national et de souvenirUn signe du ciel donc pour ceux qui étaient venus rendre hommage à la grandeur d’âme de Nelson Mandela. Son enterrement aura lieu dimanche 15 décembre. D’ici-là, les Sud-Africains pourront continuer de lui rendre hommage puisque la semaine a été déclarée semaine de deuil national.

 

En vidéo : le monde a rendu hommage à Nelson Mandela

Publicité