C’est un spot bien connu des surfeurs du monde entier. Nazaré, au Portugal, a vu déferler ce lundi des vagues géantes le long de ses côtes. Une surfeuse brésilienne a tenté de défier l'une d’entre elles, un monstre des mers qui pourrait mesurer plus de 20 mètres.

© AFP

Maya Gabeira a eu chaud. Cette surfeuse brésilienne est passée à deux doigts de la mort ce lundi, en tentant de surfer une vague géante au large de Nazaré au Portugal. Ce spot prisé des surfeurs du monde entier, réputé pour ses vagues démesurées, accueille chaque année des kamikazes qui se lancent à l’assaut des rouleaux.

A l'assaut du monstre des mersIl est 7h45 hier matin, quand sous un ciel noir et dans une eau glaciale, Maya Gabeira se lance à la poursuite de la vague. Malgré le danger, la surfeuse s’élance pour quelques secondes de grand frisson. Mais la jeune femme est rapidement rattrapée par le rouleau. En difficulté, elle appelle à l’aide, mais le temps que les secours arrivent, elle a déjà perdue connaissance. Massage cardiaque, bouche-à-bouche, les sauveteurs parviennent à la réanimer. Transportée à l’hôpital, elle serait désormais hors de danger.

Publicité
Un nouveau record du monde ?Le Brésilien Carlos Burle s’est lui aussi frotté aux murs d’eau qui viennent se fracasser à la Praia do Norte. Le surfeur est en attente des résultats du Guinness Book des Records : la vague qu’il a dompté pourrait bien mesurer plus de plus 25 mètres de haut (l’actuel record étant de 23,77 mètres). Ce monstre des mers pourrait bien avoir été la conséquence de la tempête Christian, qui a balayé le Nord de la France ce lundi, mais la région est réputée pour ses vagues monstrueuses, des conditions exceptionnelles provoquées par une faille de 170 km de long et de 5 km de large qui rabat la houle sur la côte.

Publicité