Le nouvel uniforme des hôtesses de la compagnie japonaise à bas coûts Skymark Airlines est loin de faire l’unanimité. Le syndicat du personnel navigant trouve qu’il est trop aguichant. Plus de détails.

Un petit bout de tissu qui couvre à peine les fesses des hôtesses. Voici comment le syndicat du personnel navigant a récemment décrit le nouvel uniforme qu’a choisi Skymark Airlines pour le vol intérieur inaugural de son premier Airbus A330 en mai prochain. La compagnie japonaise à bas coûts Skymark a en effet présenté une toute nouvelle tenue quelque peu aguichante pour ses hôtesses afin que celles-ci "attirent davantage les clients".

Une tenue qui pourrait "causer des problèmes à bord"Bleu électrique, la robe est moulante et surtout très courte, dévoilant ainsi quasiment toute la cuisse de celle qui la porte. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas au goût des hôtesses qui se disent considérées "comme de la marchandise". "Nous sommes préoccupées car nous pensons que cet uniforme pourrait causer des problèmes à bord, y compris du harcèlement sexuel", ont protesté les hôtesses à travers leur fédération de personnel de cabine. Sur le site du syndicat, une hôtesse a par ailleurs affirmé "qu'elle ne pourrait pas se concentrer sur son travail parce qu'elle serait toujours en train de se demander si on ne la regarde pas". Celle-ci craint notamment qu’on la prenne en photo à son insu ou que certains passagers laissent trainer leur mains.

Publicité
Face aux vives réactions que cet uniforme a provoquées, Skymark Airlines a tenté de calmer le jeu. "Nous n'imposerons par l'uniforme aux hôtesses qui refuseraient de le porter", a finalement annoncé le président de la compagnie, Shinichi Nishikubon, tout en regrettant que cette initiative vestimentaire ait été présentée "d'une façon déformée".  

Vidéo : De jolies hôtesses dansent pour les passagers