Le pape François vient d’être élu "homme le mieux habillé de 2013" par le magazine Esquire. Une reconnaissance qui intervient quelques semaines seulement après que le Time magazine l’a élu "personnalité de l’année".

©AFP

En quelques mois à peine, le pape François aura réussi le pari de séduire le monde entier. Alors qu’il a succédé à Benoît XVI en mars dernier, le 266e évêque de Rome s’est en effet imposé dans de nombreux domaines. Ainsi, le magazine Esquire l’a récemment élu "homme le mieux habillé de 2013". Une décision que ses journalistes ont justifiée par les "choix vestimentaires du pape François", lesquels auraient "subtilement annoncé une nouvelle ère pour l’Eglise catholique". En d’autres termes, en reléguant les bijoux de luxe et les capes en fourrures prisées par ses prédécesseurs, le souverain pontife exprimerait une certaine humilité, a expliqué Mary Lisa Gavenas, auteure de l’Encyclopédie Fairchild du vêtement masculin. Et c’est justement ces choix vestimentaires plus simples et plus modestes que la rédaction d’Esquire a souhaité saluer.

Elu "personnalité de l’année" par le TimeOutre cette distinction, le successeur de Benoît XVI peut également se targuer d’avoir été élu "personnalité de l’année" par le non moins célèbre magazine Time. Pour justifier ce choix qui n’a pas manqué de surprendre, la rédactrice en chef du magazine, Nancy Gibbs, a notamment avancé le fait que le pape a réussi à "tirer la papauté hors de son palais afin de l'emmener dans la rue (…) à pousser la plus grande Eglise au monde à faire face à ses besoins les plus profonds » et à « faire le juste équilibre entre jugement et compassion". Celui qui se revendique comme étant le "pape des pauvres" s’est en effet distinguer par sa forte personnalité et sa volonté d’insuffler un vent nouveau sur l’Eglise catholique.

Publicité
85% d’opinions favorables en FranceAprès avoir restreint son service de sécurité, le pape François n’a pas hésité à aller à maintes reprises à la rencontre de ses fidèles, à se faire photographier avec ces derniers et à participer activement aux Journées mondiales de la jeunesse à Rio de Janeiro (Brésil). Et ses nombreuses actions ont semble-t-il payé puisqu’en plus des distinctions que lui ont accordées les médias, le souverain pontife jouit d’une incroyable popularité en France. Selon un sondage BVA pour Le Parisien publié en décembre dernier, il recueillerait 85% de bonnes opinions.

Vidéo : premier message Urbi et Orbi du pape François

 

Publicité