Le New Jersey (Etats-Unis) connaît actuellement un mini baby-boom, neuf mois après le passage de l’ouragan Sandy qui avait privé ses habitants d’électricité pendant plusieurs jours. Plus de détails.

Des centaines de bébés sont attendus en juillet dans les hôpitaux du New Jersey (Etats-Unis). Neuf mois après le passage de l’ouragan Sandy dans cet état, les maternités enregistrent une forte augmentation des naissances prévues pour cet été. Selon une information du New York Post, certains établissement prévoiraient même jusqu’à 30% de naissances supplémentaires pour ce seul mois. "Nous avons commencé à noter, il y a deux semaines, qu'on recevait beaucoup de coups de fil, de résultats de laboratoire, de graphiques. On se demandait ce qu'il se passait. Et soudain j'ai réalisé!", avait ainsi confié une infirmière au tabloïd en février dernier. Les dates de conception des enfants à naître correspondaient en effet au passage dévastateur de l’ouragan Sandy.

Publicité
"Beaucoup de gens étaient chez eux"Pendant plusieurs jours, les habitants du New Jersey ont été privés d’eau, d’électricité et de transports en communs. Souvent contraints de rester chez eux, ils sembleraient alors qu’ils aient trouvé de quoi s’occuper. "Beaucoup de gens étaient chez eux, beaucoup de gens n'avaient pas la télé et, à l'évidence, il y a eu beaucoup de reproduction", a expliqué à  l’agence Reuters Steven Morgan, médecin au Jersey Shore University Medical Center. Un phénomène qui serait notamment dû au fait que lors de situation d’urgence comme celle provoquée par l’ouragan Sandy, les gens éprouveraient le besoin de se rapprocher, comme pour se rassurer.

Alors que près de 700 bébés devraient naître dans les jours à venir, pas sûr que beaucoup des petites filles s’appellent Sandy… 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :