Oscar Pistorius a été reconnu coupable ce vendredi d'homicide involontaire par la justice sud-africaine. Il encourt jusqu’à quinze ans de prison.

Oscar Pistorius a été reconnu coupable d’homicide involontaire ce vendredi à Pretoria (Afrique du sud). L’athlète paralympique avait causé la mort de sa compagne Reeva Steenkamp, le 14 février 2013. Lors du drame, ce dernier aurait cru a un cambriolage et aurait fait feu sur la porte fermée de ses WC, sans voir sa victime. Cette version était contestée par l’accusation qui s’appuyait sur le témoignage de voisins qui affirmaient avoir entendu des cris.

Pas de préméditation

Le sportif "a agi de manière négligente quand il a tiré à travers la porte des toilettes sachant qu'il y avait quelqu'un derrière", a estimé la juge sud-africaine Thokozile Masipa. Celle-ci avait créé la surprise ce jeudi au cours de la lecture de la première partie de son verdict. Elle avait en effet estimé que l’athlète ne pouvait pas être reconnu coupable de meurtre et de préméditation. Selon elle, on ne pouvait exclure que le coureur paralympique pensait que sa vie était en danger au moment où il a ouvert le feu.

Une peine qui peut aller jusqu’à 15 ans de prison

En Afrique du Sud, la peine pour homicide involontaire (par négligence) peut aller de la prison avec sursis jusqu’à 15 ans de réclusion. La sévérité de la peine dépend de l’appréciation du juge.Selon le fonctionnement du système judicaire sud-africain, la sanction ne sera prononcée que dans trois ou quatre semaine, à l’issue d’un autre nouveau mini-procès. Au cours de celui-ci, la défense pourra plaider des circonstances atténuantes.

Condamné dans une autre affaire

La juge a évoqué en début d’audience les charges mineures qui pesaient sur Oscar Pistorius. Il lui était reproché d’avoir tiré dans le toit d’une voiture après un contrôle policier en 2012. L’athlète de 27 ans a été acquitté faute de preuves "suffisantes pour permettre une condamnation pénale".

Publicité
Il lui était également reproché d’avoir tiré dans un restaurant en 2013 alors qu’il regardait le pistolet d’un ami qu’il croyait non chargé. Dans cette affaire, la justice l’a condamné estimant que "l'accusé était suffisamment familier des armes à feu (...) et il n'aurait pas dû demander à voir une arme à feu dans un restaurant qui plus est bondé".

Enfin, Oscar Pistorius a été reconnu non-coupable dans une affaire de détention de minutions dont l’accusé a expliqué qu’elles appartenaient à son père.

 > Vidéo sur le même thème : jugement pour Oscar Pistorius: non coupable de meurtre

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité