L’athlète sud-africain, qui avait participé aux JO de Londres malgré son handicap, aurait tué sa petite amie par erreur dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon la presse sud-africaine, il l’aurait prise pour un cambrioleur et l’aurait abattue. Il a été arrêté par la police ce matin.

Macabre jeudi pour Oscar Pistorius. L’athlète, surnommé « Blade Runner » en raison de ses prothèses en carbone, et qui avait été le premier sprinter à participer aux Jeux Olympiques avec les athlètes valides, aurait tué sa petite amie par erreur dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon le quotidien sud-africain Beeld, Oscar Pistorius aurait pris sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp, pour un cambrioleur qui tentait de s’introduire chez lui. Le sportif aurait tiré avec son arme à feu, atteignant la jeune femme à la tête et au bras. Elle serait morte sur le coup.

Oscar Pistorius aurait reconnu les faits devant les services de police et devrait être présenté à un juge dans la journée. Il a été arrêté ce matin, a confirmé son père à l'AFP. « Nous n'avons pas beaucoup d'informations à ce stade. Je ne l'ai pas vu, il est avec la police et l'affaire est entre les mains des autorités. Evidemment nous sommes sous le choc», a indiqué Henke Pistorius, joint par téléphone.  «La seule personne qui peut nous dire ce qu'il s'est passé, c'est Oscar lui-même ».

Publicité
La police sud-africaine a de son côté confirmé la mort de la jeune femme, mais n'a pas rien précisé quant à l'identité du tueur. « La victime, âgée de 30 ans, a été touchée par quatre balles. Les premières indications laissent penser que la personne décédée était la petite amie de l'accusée » rapporte le site Times Live. « Je peux vous confirmer qu'un suspect de 26 ans apparaîtra dans le Tribunal d'instance de Pretoria cet après-midi après que des coups de feu ont été tirés chez Oscar Pistorius » a ajouté le porte-parole de la police.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :