Une tornade d’une rare violence a touché ce lundi Oklahoma City et sa région. Les dégâts sont considérables. Des quartiers entiers ont été soufflés en quelques minutes. On dénombre aussi déjà au moins 91 morts et 24 disparus. Un bilan humain qui pourrait encore s’alourdir.

Une puissante tornade a touché ce lundi après-midi Oklahoma City, dans le centre des Etats-Unis, balayant des quartiers entiers sur son passage et causant la mort de plusieurs dizaines de personnes. Une tornade d’une rare violence qui a dévasté la région. Large de 1,5 kilomètres et avec des vents dépassant les 300 km/h, le phénomène météo a duré une quarantaine de minutes et a tout soufflé sur son passage. On dénombre pour l’heure au moins 91 morts, 145 blessés et 24 disparus. Un bilan qui pourrait malheureusement s’alourdir à mesure que les secours progressent.

Publicité
 La ville de Moore, près d’Oklahoma City semble particulièrement touchée. Les témoins parlent de scènes de guerre, de nombreuses maisons et bâtiments ont été détruits, des quartiers entiers arrachés. Si c’est la saison des tornades dans le Midwest américain, un phénomène météo récurrent qui se produit tous les ans à la même période, celle-ci s’est révélée d’une rare violence (force 4 sur une échelle de 5) et particulièrement meurtrière. L’heure est désormais à la recherche des victimes et d’éventuels survivants parmi les ruines et les tonnes de débris qui jonchent le sol.