Deux ans après le massacre de l’île d’Utøya, la Norvège est toujours en deuil. Découvrez les images du projet de mémorial retenu par les autorités norvégiennes, qui consistera à couper l’île en deux. 

La fissure du mémorial 

Le 22 juillet 2011, la Norvège vivait l’une des pires journées de son histoire. Anders Beiring Breivik, terroriste d’extrême-droite, réduisait en poussière un bâtiment gouvernemental, causant huit morts. Mais surtout, abattait 69 autres personnes, adolescentes pour la plupart, au gré d’une terrible chasse à l’homme livrée sur l’île d’Utøya  où se tenait une université d’été. Un épisode douloureux non seulement pour la Norvège, mais pour l’Europe entière. Dans un souci de mémoire des 77 victimes et de leurs familles, les autorités norvégiennes ont lancé un concours afin de trouver le meilleur moyen de  leur rendre hommage. Après délibération, la proposition de l’artiste Jonas Dahlberg a été retenue. Celle-ci consiste en un symbole fort : couper l’île en deux, afin d’illustrer la perte endurée par le pays et sa cicatrice toujours béante. Voici les premières images du projet, dont la date de réalisation n'a pas encore été divulguée.

 

Publicité