Une soixantaine de clients du Noma (Copenhague) ont été intoxiqués après avoir diné dans le meilleur restaurant du monde. La direction de l’établissement a proposé de tous les rembourser.

Un diner dont ils devraient se souvenir longtemps. Après avoir diné au Noma, un restaurant danois classé meilleure table du monde trois années de suite, soixante-trois clients ont été victimes d’une intoxication alimentaire en février dernier. Venus entre les 12 et 16 février, ces derniers ont ensuite été pris de violentes diarrhées accompagnées de vomissements. Un rapport d’inspection sanitaire confirmant ces cas d’intoxication a par ailleurs précisé qu’au moment où les victimes sont venues déguster des  plats gastronomiques, "il y avait des malades parmi les employés qui manipulent la nourriture". Les clients auraient été victimes d’un norovirus, cause fréquente de gastro-entérites virales.

Les cuisines n’ont pas été désingectéesL’administration des biens alimentaires a, quant à elle, indiqué que la direction du Noma avait invoqué un problème de communication en interne. Selon ce dernier, le lien de cause à effet n’a pas pu être établi au moment où des clients se sont plaints auprès du restaurant et quand un employé a signalé par mail être malade, à cause d’une faille au niveau de la circulation des informations. Si bien que les cuisines n’ont pas pu être désinfectées.  "Dorénavant, il y aura à la fois un salarié parlant danois et un salarié parlant anglais qui liront le courrier électronique, afin qu’il n’y ait plus de retard dans la transmission" de telles informations, ont assuré les inspecteurs.

Publicité
De son côté, la direction de l’établissement  que la magazine britannique Restaurant classe au sommet de la gastronomie mondiale depuis trois ans, a proposé à la soixantaine de clients malades de se faire rembourser ou bien de revenir diner gratuitement un autre jour. Un menu dans cet établissement coûte près de 200 euros sans les boissons. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité