Boko Haram a rasé seize villages dans le pays cette semaine, faisant plus de 2000 morts. Il s'agit du "pire massacre" jamais perpétré par le groupe extrémiste, selon l'ONG Amnesty International.

Massacre le plus meurtrier au Nigeria. Le Boko Haram a entièrement brûlé la localité de Baga dans l'État de Borno ainsi qu'une quinzaine de villages du pays, faisant plus de 2000 morts, ont rapporté jeudi des agences de presse et sources officielles. Il s'agit du "pire massacre" jamais perpétré par le groupe extrémiste, selon l'ONG Amnesty International. 

La ville de Baga avait déjà été attaquée le 3 janvier dernier par les terroristes. "Un dirigeant local affirme que les victimes sont principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées qui n’ont pas réussi à s’enfuir quand les islamistes ont attaqué Baga avec des armes automatiques et des grenades propulsées par fusées", précise L'Obs.

20 000 déplacés 

"Plus de 20.000 déplacés provenant de Baga et des villages alentour se trouvent dans un camp à Maiduguri", a de son côté déclaré à l'AFP Musa Bukar, responsable administratif de cette zone de l'Etat de Borno.

Publicité
La ville de Maiduguri, où sont réfugiés de nombreux nigérians, a une réelle importance pour Boko Haram puisque c'est dans cette localité que le mouvement islamiste a été créé en 2002, à l'époque dans le but de combattre la corruption... avant de finalement basculer dans la lutte armée.

En vidéo sur le même thème : Boko Haram fait régner la terreur au Nigeria 

 

mots-clés : Nigeria, Boko haram

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité