Alors que la présidence sud-africaine a annoncé lundi que Nelson Mandela se trouvait au service des "soins intensifs" de l’hôpital de Pretoria, le pays retient son souffle. Certains envisagent même le pire.

Le "père de la Nation" va-t-il bientôt rendre son dernier souffle ? A 94 ans, Nelson Mandela est hospitalisé depuis cinq jours dans un établissement de Pretoria (Afrique du Sud). Dans un état de santé grave en raison d’une infection pulmonaire récidivante, l’ancien chef d’Etat est au centre de toutes les attentions. Et si certains ont bon espoir de le voir se remettre sur pied rapidement et multiplient les prières, d’autres sont moins optimistes estimant qu’il est peut-être temps pour ce héros de partir dignement. Dès lundi, des quotidiens ont même fait leur Une sur ce sujet.

Il reçoit des "soins intensifs"Après plusieurs jours sans nouvelles de Nelson Mandela, les autorités ont finalement annoncé lundi que "l'ancien président Nelson Mandela est toujours hospitalisé et son état est inchangé". Mais la bonne nouvelle a à peine eu le temps de circuler et de réjouir la population qu’un autre message est arrivé quelques heures après pour indiquer que celui qui symbolise la lutte contre l’Apartheid se trouvait au service "des soins intensifs". C’est la quatrième fois en l’espace de quelques mois que Neslon Mandela est hospitalisé pour des problèmes pulmonaires.

Le président Zuma va lui rendre visite"J'ai vu mon père et il va bien. C'est un combattant", a pourtant affirmé au journal britannique The Guardian la fille de l'ancien président, Zindzi. "Il y a des restrictions médicales et (...) ils (les médecins) aimeraient limiter le flux de visiteurs" pour éviter les risques d'infections, a de son côté expliqué le porte-parole de la présidence Mac Maharaj, avant d’ajouter : "Le président (Jacob Zuma) a l'intention de lui rendre visite, mais il veut d'abord laisser à l'équipe médicale toute latitude pour s'occuper de lui et aussi laisser la priorité à ses proches".

Publicité
Entre espoir et résignation"Alors que le père bien-aimé de notre Nation uTata (père) Nelson Mandela subit une fois encore les ravages du temps à l'hôpital, nos prières sont pour son confort et sa dignité", a quant à lui déclaré lundi l'ancien archevêque anglican Tutu. Cinq jours après l’hospitalisation de Nelson Mandela, l’Afrique du Sud est suspendue aux nouvelles données par les présidence sur son état de santé, oscillant entre espoir et résignation. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité