La dépouille de Nelson Mandela sera exposée, pour la dernière fois, ce vendredi à l’Union Buildings de Pretoria. Depuis mercredi, ils sont des milliers à venir rendre un dernier hommage à leur "père de la nation". L’ancien président sera inhumé ce dimanche.

© AFP

Emus, tristes, des milliers de Sud-africains rendent un dernier hommage à Nelson Mandela. Jusqu’à vendredi son cercueil est exposé au siège du Parlement, à Pretoria. L'ancien président sera inhumé ce dimanche dans son village natal, au sud du pays. En attendant, les Sud-africains, prêts à tout pour un dernier au revoir, n'hésitent pas à attendre des heures.

Des personnalités ainsi que des anonymes sont venus en masse dire adieu à Nelson Mandela. Bono, Bill Clinton, et d’autres dirigeants, encore présents en Afrique du Sud après la cérémonie d’hommage de ce mardi, sont venus se recueillir. L’ancien président sud-africain, Frederik de Klerk, a été l’un des premiers à faire ses adieux à Madiba.

Jusqu’à ce vendredi, le cercueil du "père de la nation" est transporté chaque matin à travers Pretoria, puis exposé à la présidence.

"Cher Tata Madiba, merci de m'avoir appris à pardonner"

Sa dépouille est exposée sur une estrade couverte dans l’amphithéâtre de l’Union Buildings. Ce bâtiment portera désormais le nom de Nelson Mandela. Le cercueil est drapé d’un drapeau aux couleurs de l’Afrique du Sud, le buste et la tête de l’ancien président sont découverts, visibles à travers un plexiglas.

L’Union Buildings, le monument aux morts des deux guerres mondiales, est décoré par des fleurs, des peluches ainsi que par des messages. "Ons lief jou" (Nous t'aimons), lui disent les Sud-africains, émus. "Cher Tata (papa) Madiba, merci de m'avoir appris à pardonner", a écrit un enfant.

Publicité
L’inhumation de Nelson Mandela aura lieu dimanche, à plus de 900 km de Pretoria, dans son village natal de Qunu, au sud du pays. Madiba reposera aux côtés de ses parents et de trois de ses enfants.