L'ancienne femme de chambre du Sofitel, connue pour ses accusations à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn, a ouvert un restaurant à New-York.

Trois ans et demi après avoir fait la Une des journaux lors de l'affaire du Sofitel, Nafissatou Diallo a refait sa vie, rapporte RTL. Celle qui, avec sa fille, avait quitté New-York à la hâte est finalement de retour dans la métropole et a ouvert un restaurant. Une nouvelle activité facilitée par l'accord conclu entre le présumé coupable et l'ancienne femme de chambre, accord grâce auquel cette dernière a touché une importante somme d'argent.

Nafissatou Diallo et sa fille "vont bien"

L'ancien avocat de Nafissatou Diallo a déclaré à la radio : "elle et sa fille vont bien. Elle essaie de mener sa vie comme n'importe quel New-Yorkais". Et pour cause, celle qui prêtait des agressions sexuelles à l'ancien directeur du Fonds Monétaire International a finalement lancé son commerce, un restaurant qui propose des plats américains et ouest-africains. Une reconversion permise par un accord contracté le 10 décembre 2012 entre les deux parties. A l'issue de l'interview proposée par RTL, l'ex-avocat déclare "elle a peut-être plus d'argent qu'elle n'en a jamais eu mais je sais de façon certaine qu'elle aurait préféré rester femme de chambre dans cet hôtel et que rien de tout ça ne soit arrivé car elle était heureuse".

 A lire aussi - Procès du Carlton : DSK jugé pour proxénétisme

Un accord demeuré secret

Publicité
L'accord passé entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo le 10 décembre 2012 dans la salle des négociations du tribunal du Bronx a fait l'objet de nombreuses rumeurs et n'a jamais été rendu public. Si les estimations évaluaient la transaction à 6 millions d'euros, c'est finalement la somme de 1,5 million d'euros qui semblait la plus probable. Le JDD énonçait ces chiffres et s'appuyait sur une confirmation des proches de DSK. Cet arrangement avait définitivement clôt l'affaire, d'autant plus que la procédure pénale avait été abandonnée. Les juges avaient fini par douter de la crédibilité de Nafissatou Diallo.

Vidéo sur le même thème - Procès Carlton: "Dodo la Saumure", un maquerau au coeur de l'affaire DSK