Un journaliste américain remet en cause la version de la Maison Blanche sur la mort de Ben Laden. Pour lui, les services secrets pakistanais ont joué un rôle important dans son exécution.

Seymour M. Hersh, un journaliste américain, a publié dans la London Review of Books une enquête qui discrédite la thèse officielle de la Maison Blanche sur la mort d’Oussama Ben Laden.

La version officielle indique que la mission qui a conduit à l’exécution du terroriste était, de bout en bout, menée par les Etats-Unis. Mais pour Seymour M. Hersh, cette version "digne d’un conte de Lewis Caroll" ne tient pas la route.

Le journaliste explique qu’en "août 2010, un ancien officier des services secrets pakistanais a approché Jonathan Bank, alors chef du bureau de la CIA à l’ambassade américaine d’Islamabad. Il a proposé de dire à la CIA où trouver Ben Laden en échange de la récompense que Washington avait offerte en 2001", soit 25 millions de dollars.

A lire aussi -Des documents secrets d'Oussama Ben Laden dévoilés 

Par ailleurs, la Maison Blanche a toujours assuré que l’auteur des attentats du 11 septembre 2001 aurait été capturé vivant s’il s’était rendu et que les soldats américains s’étaient défendus dans le cadre d’un échange de coups de feu.

Mais le journaliste n’y croit pas et écrit dans son enquête "qu’il n’y pas eu d’affrontements dans la ville d’Abbotabad", mais que les forces spéciales américaines ont tué "un homme faible et sans armes" et "qu’a part ceux qui ont tué Ben Laden, aucun autre coup de feu n’a été tiré". Seymour M. Hersh ajoute également que le cops d’Oussama Ben Laden n’aurait pas été jeté dans la mer, mais enterré au Pakistan.

Les démentis du gouvernement américain

La Maison Blanche a totalement rejeté la version du journaliste. "Il y a trop d’inexactitudes et d’affirmations sans fondement dans cet article pour y répondre point par point", a affirmé Ned Price, le porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

Publicité
L’enquête de Seymour M. Hersh repose en grande partie sur une source anonyme décrite comme un responsable retraité des services secrets américains. Le journaliste n’apporte aucun rapport dans son enquête qui pourrait valider sa thèse. 

Vidéo sur le même thème : Etats-Unis : un journaliste affirme que Ben Laden a été capturé par les autorité pakistanaises