Le mobile du tueur de Las Vegas, Stephan Paddock, reste inconnu pour le moment mais son profil intrigue les enquêteurs. L’homme était un riche retraité, inconnu des services de police. 

Il s’agit de la tuerie de masse la plus meurtrière de l’histoire moderne des Etats-Unis. Dimanche soir, un homme de 64 ans, Stephan Paddock, a tiré sur la foule venue assister à un concert de country à Las Vegas, depuis sa chambre d'hôtel située au 32ème étage du Mandalay Bay. Le dernier bilan fait état de 59 morts et 527 blessés, comme l’a indiqué LCI. Le profil atypique du tueur intrigue les enquêteurs. L'homme était un comptable à la retraite sans histoire et résidait dans la petite ville de Mesquite (18 000 habitants) depuis juin 2016, dans le Nevada.

Selon son frère, Eric, Stephen Paddock était devenu millionnaire en investissant dans l’immobilier. Totalement inconnu des services de police, il jouissait d’une retraite dorée, possédait un brevet d’aviation et se rendait souvent à Las Vegas pour flamber dans les casinos. Comme l’a rapporté le Washington Post, ses voisins l’ont décrit comme un homme extrêmement discret. 

Un arsenal de guerre retrouvé dans sa chambre d’hôtel et à son domicile

Stephen Paddock était en possession de 42 armes de calibres différents, a souligné BFM19 d’entre elles ont été retrouvées à son domicile de Mesquite avec de nombreux explosifs et 23 dans sa chambre d’hôtel, où il s'est donné la mort après la tuerie. De plus, le New York Times a révélé que l’homme était le fils de Benjamin Paddock, condamné à plusieurs reprises pour des braquages de banques dans les années 60, et décédé en 1998.

Publicité
Daesh a revendiqué l’attentat en affirmant que Stephen Paddock s’était converti à l’Islam il y a peu de temps et était "un soldat de l’Etat islamique", a relevé l’Express. Cependant, le FBI, en charge de l’enquête, émet de sérieux doutes quant à un quelconque lien du tueur avec l’organisation terroriste. Le mobile de l’individu reste pour le moment inconnu. De son côté, la famille de ce dernier demeure également dans une totale incomprehension. "Il n'y a aucune raison imaginable pour nous, pour laquelle Stephen aurait fait une chose pareille", a témoigné son frère, cité par l’Express

Vidéo sur le même thème : 23 armes retrouvées à l'hôtel, 19 au domicile de Stephen Paddock... l’incroyable arsenal du tireur de Las Vegas

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité