La messe d’inauguration du pape François aura lieu ce mardi sur la place Saint-Pierre de Rome. Le Vatican est en ébullition pour préparer cet évènement qui promet de réunir des milliers de fidèles.  Découvrez comment va se dérouler cette cérémonie.

Une messe très attendue. Alors que la messe d’installation du pape François est prévue ce mardi, près d’un  million de fidèles, des centaines de représentants du gotha et de chefs de l’Etats sont attendus à Rome pour assister à cette messe inaugurale. Moins d’une semaine après son élection, le nouveau souverain pontife doit en effet donner le ton de son mandat. Le porte-parole du Vatican, le  père Lombardi a ainsi précisé que le successeur de Benoît XVI allait prononcer une homélie dans laquelle il mettra "sa marque personnelle" et "donner des indications sur les orientations du pontificat".

Un tour de la place Saint-Pierre, puis la messeLe pape devrait ainsi quitter la maison Saint-Marthe où il réside vers 8h45. A bord de la papamobile, le chef des quelque 1,2 milliard de catholiques fera le tour de la place Saint-Pierre. Près de 250.000 fidèles devraient y être massés pour apercevoir le souverain pontife. Plus de 130 délégations étrangères, dont 31 chefs d’Etats, et des centaines d’ecclésiastiques devraient également y être présents. Les dignitaires étrangers seront placés à droite du parvis de la basilique tandis que les 250 évêques et archevêques se trouveront dans les premiers rangs, devant le parvis.

Après ce tour pour saluer ses fidèles, le pape ira prier sur la tombe de Pierre, le fondateur de l’Eglise Catholique, accompagné d’une dizaine de prélats. Il recevra ensuite le pallium, une bande d’étoffe se portant sur la chasuble, et l’anneau du pêcheur, symbole du pouvoir pontifical. Aux alentours de 9h30, l’ancien cardinal Jorge Mario Bergoglio concélèbrera la messe. Et si l’ancien pape ne sera pas présent à cette cérémonie, il est prévu que son successeur aille ensuite lui rendre visite dans la résidence d’été des pape, à Castel Gandolfo.

Publicité
Sécurité renforcéeUn important dispositif de sécurité à par ailleurs été mis en place dans la Ville Eternelle pour protéger le pape. Les autorités italienne ont en effet déployé 3.000 membres des forces de sécurité, dont un grand nombre seront habillés en civils et disséminés dans la foule. Des tireurs d’élite ont également été placés sur les toits tandis que des hélicoptères et des vedettes fluviales font parcours le ciel et le Tibre. Et alors que le survol de Rome a été interdit pour toute la journée, la ville sera comme coupée du reste du monde pendant ces  24 heures.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité