Les députés britanniques se sont prononcés mardi en faveur du projet de loi autorisant le mariage pour les couples de même sexe. Un vote crucial doit cependant prochainement avoir lieu en attendant l’adoption définitive.

Ils sont plus rapides que nous ! A l’issue d’une journée de discussions animées à la Chambre des Communes, les députés britanniques ont finalement adopté le projet de loi ouvrant le droit au mariage aux couples homosexuels. 400 députés ont en effet voté pour, tandis que 175 se sont prononcés contre. Et alors que ce débat a divisé les conservateurs, les premières estimations révèlent que près de la moitié des députés de ce parti a décidé de ne emboiter le pas au Premier ministre David Cameron qui a voté en faveur de ce projet de loi.

Le texte a en revanche recueilli le soutien  de l’opposition travailliste. Les libéraux-démocrates – qui participent au gouvernement de coalition – en avaient même fait une promesse de campagne. Et si le texte doit encore faire la navette avec la chambre des Lords, ce premier vote à la Chambre des Communes est une étape décisive, voire cruciale. Si le texte venait à être adopté définitivement, le Royaume-Uni rejoindrait alors la dizaine de pays qui a déjà légalisé ce type d’union.

"C’est un pas en avant pour notre pays"Fort de ces résultats, le Premier ministre britannique a déclaré : "Aujourd’hui est un jour important. Je suis un grand adepte du mariage. Il aide les gens à s’engager mutuellement et je pense que c’est la raison pour laquelle les homosexuels devraient pouvoir se marier aussi". Et d’ajouter : "C’est un pas en avant pour notre pays et je suis fier que notre gouvernement le fasse". La réforme prévoit de permettre à des couples de même sexe de se marier civilement. Elle laisse aux diverses confessions la possibilité de célébrer ou non des unions homosexuelles religieuses, à l'exception de l'Eglise anglicane majoritaire dans le pays, au sein de laquelle le mariage homosexuel restera illégal. Le ministère britannique de la Culture, chargé des questions d’égalité, a quant à lui fait part se son souhait de voir le projet de loi adopté "d’ici la fin de l’année". Selon lui, il représente une "évolution historique".

Publicité
Depuis 2005, les couples homosexuels britanniques sont en droit de s’unir civilement dans le cadre d’un partenariat civil. Ils sont par ailleurs autorisés à adopter et à recourir à la procréation médicalement assistée (PMA) et à une mère porteuse, à condition qu’elle ne soit pas rémunérée.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité