Le militaire français photographié au Mali, le visage recouvert d’un foulard représentant une tête de mort, aurait été sanctionné par sa hiérarchie et rapatrié en France.

La photo avait suscité nombre de réactions outragées.  Le militaire qui se cachait derrière en a fait les frais. Le 20 janvier dernier, un soldat français envoyé au Mali pour lutter contre les combattants islamistes a en effet été photographié en uniforme, son arme à la main et le visage recouvert d’un foulard représentant une tête de mort. Et alors que le cliché de cette scène a ensuite fait le tour du web, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une attitude choquante. Après avoir démasqué qui se cachait derrière ce bout de tissu, l’armée française a, quant à elle, associé cette mise en scène à "un comportement qui n’est pas acceptable". Elle a par ailleurs indiqué qu’une sanction serait prise à l’encontre de ce légionnaire du 1er Régiment étranger de cavalerie d’Orange.

Il voulait simplement se protéger le visageD’après une information d’Europe 1 confirmant le blog spécialisé Le Mamouth et Midi Libre, le militaire aurait été puni de 40 d’arrêt et rapatrié en France. La sanction aurait été prise par l’Etat major des armées. De son côté, le photographe de l’Agence France Presse (AFP) qui est à l’origine du cliché est revenu sur les circonstances dans lesquelles il a été pris. "Sur le moment je n’ai pas trouvé la scène particulièrement extraordinaire, ni choquant", a-t-il ainsi justifié sur le site de l’Agence avant d’assurer : "Le soldat ne posait pas. Il n’y a eu aucune mise en scène dans cette image. Le gars ne faisait que se tenir là, en se protégeant le visage de la poussière, en attendant qu’un hélicoptère se pose". Le bandana aurait par ailleurs été acheté sur le bord d’une route au Mali.

Publicité
Visiblement en désaccord avec la décision prise par sa hiérarchie, un légionnaire a estimé dans les colonnes de Midi Libre : "Il n’y a pas eu mort d’homme, un blâme aurait été suffisant".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

6 commentaires

Et une connerie de plus … La

Portrait de Azurette2017

 

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi

mais ce que tu peux faire pour ton pays

Et une connerie de plus …

La bonne idée pour nos soldats serait de l’imiter ainsi ils reviendraient tous avant d’être embourbés dans un conflit qui ne nous regarde pas.

Pour le moment leur paie (x par 2 à 3 ) est une aubaine, mais la vie est plus précieuse quand le risque augmente

 

Où sont les pays européens solidaires ?

 

Hollande va-t-il nous ridiculiser aux yeux du monde encore longtemps ?

Notre pays n’a pas besoin de cette charge dans nos budgets déficitaires et la France n’est plus la puissance mondiale, il faut dire Stop.

 

Ce matin j’entendais un haut gradé des armées dire que le pire est à venir, car ce n’est pas une guerre d’armée à armée, mais d’armée à terroristes et contre ce genre d’attaques sournoises à coups de bombes humaines et de coups fourrés meurtriers en prenant le peuple comme bouclier, c’est toujours le début d’une guerre d’usure …

 

Il faut que le Pdt en prenne conscience et passe la main aux soldats africains ; même pour protéger les intérêts des boites en bourse, la vie de nos soldats n’est pas à brader.

 

On peut aussi se questionner sur le double jeu de cet Etat :

http://www.humanite.fr/monde/djihadisme-le-jeu-trouble-du-qatar-513873

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20130206041534AAg5uKA

 

L’exemple des Printemps arabes n’a pas suffit comme leçon ?

Votez pour ce commentaire: 

Je ne sais pas ce qu'il en

Portrait de Zeralda28

 Je ne sais pas ce qu'il en est vraiment, car j'ai lu que l'Etat Major avait démenti une sanction

Pour ma part, je trouve qu'on fait vraiment un fromage de ce fait divers, alors que le photographe lui même reconnaît qu'il a pris cette photo à l'insu du militaire.

Votez pour ce commentaire: 

logique militaire ce foulard

Portrait de penkayak

 dourven

logique militaire

ce foulard ne fait pas partie du paquetage

Votez pour ce commentaire: 

Il est dommage que la

Portrait de paralegion

Il est dommage que la connerie ne tue pas. Le légionnaire fait un boulot pour le quel il a été formé, peut importe s'il na pas le foulard réglementaire ,le connard qui le sanctionne serait heureux de ce faire protégé par un "guerrier" pareil s'il se trouvait en danger.

Votez pour ce commentaire: 

" La photo avait suscité

Portrait de Gillesscott

 

" La photo avait suscité nombre de réactions outragées.  Le militaire qui se cachait derrière en a fait les frais. Le 20 janvier dernier, un soldat français envoyé au Mali pour lutter contre les combattants islamistes a en effet été photographié en uniforme, son arme à la main et le visage recouvert d’un foulard représentant une tête de mort. Et alors que le cliché de cette scène a ensuite fait le tour du web, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une attitude choquante. Après avoir démasqué qui se cachait derrière ce bout de tissu, l’armée française a, quant à elle, associé cette mise en scène à "un comportement qui n’est pas acceptable". Elle a par ailleurs indiqué qu’une sanction serait prise à l’encontre de ce légionnaire du 1er Régiment étranger de cavalerie d’Orange.


Il voulait simplement se protéger le visage

D’après une information d’Europe 1 confirmant le blog spécialisé Le Mamouth et Midi Libre, le militaire aurait été puni de 40 d’arrêt et rapatrié en France. La sanction aurait été prise par l’Etat major des armées. De son côté, le photographe de l’Agence France Presse (AFP) qui est à l’origine du cliché est revenu sur les circonstances dans lesquelles il a été pris. "Sur le moment je n’ai pas trouvé la scène particulièrement extraordinaire, ni choquant", a-t-il ainsi justifié sur le site de l’Agence avant d’assurer : "Le soldat ne posait pas. Il n’y a eu aucune mise en scène dans cette image. Le gars ne faisait que se tenir là, en se protégeant le visage de la poussière, en attendant qu’un hélicoptère se pose". Le bandana aurait par ailleurs été acheté sur le bord d’une route au Mali.

Visiblement en désaccord avec la décision prise par sa hiérarchie, un légionnaire a estimé dans les colonnes de Midi Libre : "Il n’y a pas eu mort d’homme, un blâme aurait été suffisant"  ..."

......................................................................

"Réactions outragées", "Comportement inacceptable" .... les pauvres petits chéris ont été choqués par un foulard à tête de mort .... parce qu'ils ne sont pas au courant que nos soldats ne sont pas là pour cueillir des pâquerettes, ils tuent, ils éliminent des salopards et c'est souvent moins beau à voir qu'une simple image de tête de mort.

Peut-être auraient-ils préféré le même soldat ayant sauté sur une mine et retenant ses tripes avec ses mains ... là peut-être, ça ne les auraient pas choqués .... Ca fait partie des risques du métier n'est-ce pas ?

 

Quelle sâle bande d'enfoirés. Ah, ils sont jolis les "Yaka", "Faukon" "Yauraifallu". Ces pauvres larves, on leur met un fusil dans les mains et ils sont capables de se coller une balle dans le pied ... bande de pauvres types.

 

Votez pour ce commentaire: 

Le plus choquant dans

Portrait de arthurlaraclurecmoi

Pluie en novembre, Noël en décembre

Le plus choquant dans l'histoire c'est que ce soldat n'avait rien à faire au Mali !

Il n'a rien demandé et on l'y a envoyé !

Alors que chacun assume, et en premier le gouvernement pour avoir pris la décision d'envoyer nos forces armées là-bas, et au second plan, l'état major qui a obtempéré!

C'est facile et honteux de taper sur quelqu'un qui n'a rien demandé lorsqu'on occupe des postes à pouvoir !!!!

Votez pour ce commentaire: 

Publicité