Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué ce mercredi l'assassinat des deux journalistes français tués au Mali le 2 novembre dernier. 

Publicité
L'agence mauritanienne "Sahara Médias" affirme ce mercredi 6 novembre avoir reçu un communiqué d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) revendiquant l'assassinat des deux journalistes français Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, tués au Mali samedi 2 novembre dernier dans la ville de Kidal, au nord-est du pays.

Aqmi déclare dans son communiqué que cet acte est une riposte aux opérations militaires de la France dans le nord du Mali, qualifiées de "crimes quotidiens commis par les Français contre les droits de millions de personnes et de l'action des forces africaines et onusiennes contre les musulmans dans l'Azawad" (terme utilisé par les Touareg pour désigner le nord du Mali). L'organisation déclare que  l'assassinat des deux journalistes n'est qu'une part de "l'addition que paiera le président français Hollande et son peuple pour cette nouvelle croisade".