A la suite d'un vol à destination de Paris-Charles-de-Gaulle, un steward de la Malaysia Airlines a été mis en examen. Il aurait sexuellement agressé une passagère stressée le 5 août dernier.

Nouveau scandale autour de la compagnie aérienne Malaysia Airlines. Après la double tragédie des vols MH370 et MH17 responsable de la mort de plusieurs centaines de passagers risquant de faire plonger la compagnie dans la faillite, voilà qu'un chef de cabine ternit un peu plus son image. En effet, l'homme aurait sexuellement agressé une passagère, a rapporté Le Figaro.

Le 5 août dernier, après l'atterrissage de l'avion reliant Kuala-Lumpur à Paris-Charles-de-Gaulle, la voyageuse originaire d'Australie s'est plainte auprès de la police aux frontières de l'aéroport. Cette passagère était en effet bien loin d'imaginer qu'en allant faire part de son appréhension quant au vol au chef de cabine, suite aux deux catastrophes, elle finirait par être victime de violences sexuelles selon elle.

A lire aussi : Malaysia Airlines : la compagnie aérienne au bord de la faillite ?

Placé en détention provisoire"Au début du vol, elle a fait part à l'équipage de son appréhension", relate Le Figaro d'après les révélation d'une source proche de l'affaire. Dans le but de la rassurer, le chef de cabine s'est donc naturellement assis à côté d'elle pour, dans un premier temps, lui parler. Et c'est pour la "réconforter" que ce dernier l'aurait alors agressée. Le steward, rapidement mis en examen suite aux déclarations de la femme, aurait reconnu les faits. Il est actuellement placé en détention provisoire.

Publicité
La compagnie a de son côté déclaré qu'elle se tenait prête à aider la police française : "Malaysia Airlines n'attend et n'accepte rien de moins qu'un comportement suivant les standards les plus élevés de la part de ses équipages, et prend très au sérieux ces allégations".

Vidéo sur le même thème : La communication calamiteuse de la Malaysia Airlines