Alors que l’un de ses Boeing 777 a été abattu jeudi par un tir de missile en Ukraine, la Malaysia Airlines a décidé de faire passer l'un des ses avions reliant Londres à Kuala Lumpur par la Syrie. Pas sûr que cela rassure les passagers.

Pour éviter de survoler un pays en conflit, la Malaysia Airlines a choisi de passer au-dessus d’un autre… dans la même situation. C’est en effet ce que rapporte le site Internet Radar 24 relayé par Europe 1. Selon ses informations, le vol quotidien assuré par la compagnie aérienne entre Londres (Royaume-Uni) et Kuala-Lumpur (Malaisie) est passé dimanche au-dessus du ciel syrien. Une trajectoire revue après le crash du vol MH17 victime jeudi dernier d’un tir de missile en Ukraine. Aucun des 298 passagers et membres d’équipage n’y a survécu.

A lire aussi : Qui étaient les passagers à bord du vol MH17?

Depuis 2011, les compagnies aériennes évitent de survoler la SyrieAinsi, la compagnie aurait choisi de ne prendre aucun risque en évitant de traverser à nouveau le couloir aérien de ce pays en conflit avec la Russie. Mais alors que la Syrie est elle aussi en proie à une guerre civile qui dure depuis plus de trois ans, le choix de la Malaysia Airlines pourrait bien ne pas convaincre les passagers. Depuis le début du conflit en Syrie, "l’immense majorité des vols de la région sont détournés pour éviter l’espace aérien syrien, avec d’importants surcoûts en temps et en argent", note d’ailleurs Le Monde.

La Malaysia Airlines au bord de la faillite ?Radar Flight 24 a toutefois relevé que vendredi et samedi, les vols Londres-Kuala-Lumpur de Malaysia Airlines avaient survolé l’est de la Turquie et qu’ils avaient repris cette trajectoire dès lundi. "Pour autant que nous sachions, le MH4 a été le seul vol transcontinental à survoler la Syrie", a souligné le site avant de préciser qu’il avait longtemps hésité avant de dévoiler cette information "en raison de toute la publicité autour de la Malaysia Airlines".

Publicité
Frappée par la disparition du vol MH370 en mars dernier, la compagnie a fait face à un nouveau coup dur la semaine dernière. En quelques heures, son action a chuté et ses résultats déjà très mauvais au premier trimestre 2014 ne devraient pas s’améliorer. Si bien que les experts craignent qu’elle ne finisse en faillite.

A lire aussi : Quelles conséquences pour Malaysia Airlines ?

 

 

 

Vidéo sur le même thème : "Je n'arrive pas à croire qu'ils aient pu perdre un autre avion"