La gendarmerie malgache a affirmé ce matin avoir interpellé 7 nouvelles personnes dans l’affaire du lynchage qui a couté la vie à trois personnes, dont un Français : ce qui augmente le nombre d’interpellations à 26.

© AFP

Les 7 nouvelles personnes interpellées dimanche matin, dans le cadre des lynchages de trois hommes accusés de mutilations sur un enfant, ont été arrêtées à Dares-Salam et à Ambatoloaka, à Nosy Be. Selon la gendarmerie, ces arrestations ont eu lieu à la suite de "dénonciations", ou par repérage "sur des photos". Les personnes arrêtées "vont être gardées en attendant et interrogées pour la nécessité de l'enquête jusqu'à ce que le parquet se charge de l'affaire" affirme la gendarmerie locale.

Le parquet de Bobigny ouvre une enquête

Jeudi dernier, trois hommes ont été lynchés et brûlés par la population locale après avoir été accusés de mutilations et de meurtre sur un petit garçon de 8 ans, qui avait disparu quelques jours auparavant. Parmi les victimes, figure le Français Sébastien Judalet. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire pour le meurtre de ce dernier.

Une autopsie attendue

Malgré ses airs paradisiaques, l’île de Nosy Be est paradoxalement réputée pour son tourisme sexuel. Après la découverte d’un petit garçon mort de 8 ans sur une plage de l’île, la population avait décidé de faire justice elle-même, en brûlant vifs trois hommes, qu'elle pensait coupables du meurtre de ce dernier.

Publicité
Cependant la gendarmerie locale n’est pour l'huere pas en mesure de confirmer si l’enfant a bien été mutilé. "On ne peut plus assurer avec certitude que le corps de Muhammad a été mutilé, comme cela a été évoqué peu de temps après sa découverte" a expliqué le commandant de gendarmerie de la région. Une version soutient, de son côté, que le corps de l’enfant aurait été jeté à la mer tout habillé. Il faut donc "attendre les conclusions de l'autopsie pour connaître précisément les causes de la mort de cet enfant".

Publiez votre commentaire

5 commentaires

Les Malgaches se plaignent de

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Les Malgaches se plaignent de recevoir moins de (vrais) touristes qu'autrefois : ce n'est pas ça qui va les faire venir. Par contre, le tourisme sexuel rapporte : alors on ferme les yeux et on pleure quand un drame impliquant un enfant survient. Il faut savoir ce qu'on veut. Un peu de ménage ne serait pas inutile.

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour. Comment accepter qu

Portrait de passant par là

Bonjour. Comment accepter qu'un adulte tue un jeune homme en lui tirant dans le dos pour un simple vol et s'indigner qu'ailleurs on exécute des gens qui ont tué un enfant pour des raisons sexuelles et/ou de trafic d'organes ? Le vrai racisme il est là: ne pas autoriser à des étrangers ce que l'on s'autorise ...envers eux ! Aussi d'affirmer que le lynchage "est permis" !????  Mais s' il a eu lieu cela ne veut pas dire qu'il est permis ! En france le meurtre n'est pas permis mais il y en a tous les jours, et parfois aussi des lynchages. Il suffit de rechercher un peu dans les "faits divers"... Pourtant les situations sont vites appréciées: d'un coté un jeune qui vole un bijoutier (qui dans un contexte de crise est vécu comme un marchand de luxe inutile). On l'éxécute pour cela et tout le monde trouve très bien !!! De l'autre des jeunes hommes qui font du tourisme sexuel avec de jeunes enfants dans un pays qui n'est pas le leur car ils n'assument pas leurs perversités dans leur environnement mais se "l'autorisent" avec des peuples qu'ils pensent dominer . Ils en arrivent à tuer ces enfants pour des raisons diverses ( perversité sexuelle , trafic d'organe ?), mais là, point question d'admettre une réaction qui va pourtant dans le sens d'une justice populaire ( comme aux assises, ce sont des représentants du peuple qui apprécient la sentence) alors que le geste du bijoutier est lui très personnel. Mais comment ne pas admettre que ces gens aient envie de tuer ceux qui, non seulement les méprisent en s'amusant avec leurs enfants depuis des années, mais en plus leur ôtent la vie ? Les pères et mères malgaches devraient-ils être très différents des parents français pour admettre cela ? A force de considérer que les perversions sexuelles n'en sont pas et même de les ignorer sous prétexte de ne pas avoir à assumer les différences, les pervertis se croient tout permis et avec les droits d'adoptions pour les homosexuels cela n'est pas près de s'arrêter car dans les couples qui se forment il y a des pédophiles qui s'associent pour avoir le droit sur des enfants...Lorsque parfois cela sera connu il sera trop tard et sans doute bon nombre d'enfants vont "disparaître" quand ils atteindront l'age d'oser parler... Mais les grands croyants des partis politiques ignorent la connaissance et se contentent de leurs convictions en évitant de reconnaître qu'il s'agit juste de leurs intérêts personnels. Triste société qui sacrifie sa jeunesse à son argent et ses plaisirs sordides. Bonne continuation ! 

Votez pour ce commentaire: 

Je vous donne entièrement

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Je vous donne entièrement raison. Je n'avais pas fait le parallèle avec l'affaire du bijoutier niçois et c'est bien de le faire remarquer.Ceci dit, ces deux drames n'auraient jamais eu lieu si l'on avait un peu plus de respect de la vie humaine et si certains ne croyaient pas judicieux de se faire justice eux-mêmes. Car pour ce qui vient de se passer à Madagascar, on ne sait pas si les hommes lynchés et brûlés vils étaient coupables .....

Votez pour ce commentaire: 

Il y a de si beaux coins en

Portrait de geode

geode

Il y a de si beaux coins en France pourquoi aller dans des pays où le lynchage est encore permis, ou brûler une personne ne dérange pas la foule...Que dire de ces gens sans passer pour raciste que l'on est pas ?

Votez pour ce commentaire: 

Le lynchage n'est évidemment

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Le lynchage n'est évidemment pas permis ! C'est d'ailleurs pour cela qu'il y a des arrestations. Vous vous faites des illusions si vous croyez que ça ne peut pas arriver dans nos beaux pays d'Europe. Les foules sont toujours dangereuses, quel que soit le lieu.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité