Un cascadeur américain a parcouru 7 600 mètres dans le vide le week-end dernier, avec comme seule sécurité un grand filet pour amortir sa chute.

"Je suis presqu’en lévitation". Luke Aikins était aussi dérouté que son audience lorsque, samedi dernier, il a sauté d’un avion pour atterrir 7 600 mètres plus bas dans un filet de la taille d’un terrain de football. Il n’avait pas de parachute. L'exploit a eu lieu dans la Simi Valley, en Californie.

Selon France 24, celui qu'on surnomme Lucky Luke, "Luke le Chanceux", était guidé par des lumières placées autour du filet. Le cascadeur de 42 ans a atteint les 193 kilomètres à l’heure sans voir où il atterrissait avant la moitié de la chute. "Je ne peux même pas dire ce que je ressens", a-t-il ensuite admis à Fox News, la chaîne qui a filmé l’événement.

À lire aussi - Il saute de 731 mètres... sans parachute !

Pas si casse-cou

Jugé trop dangereux par Red Bull, sponsor de Felix Baumgartner qui avait sauté à 39 000 mètres en 2012 (mais avec un parachute), le projet a été baptisé Heaven Sent, "Envoyé des Cieux". Fox News, au cas où quelque chose avait mal tourné, diffusait toutefois la scène en léger différé, selon le Parisien. De l'aveu même de Luke Aikins, dont les propos ont été recueillis par le site avant le saut, "un rien peut (l)e pousser en dehors de ma trajectoire". Le cascadeur était pourtant "sûr à 100%" de "le faire en toute sécurité".

Publicité
À lui seul, il totalise 18 000 sauts en parachute ou en wingsuit, cette combinaison munies d'ailettes qui permet de planer, et explique s'être entraîné "avec un psychologue de la performance sportive et les meilleurs cascadeurs du monde". Connu pour avoir effectué des cascades dans les films Iron Man 3 et Godzilla, il admettait tout de même, avant d'accomplir son exploit avec brio : "Ce sera la chose la plus intense que j'ai faite dans ma vie".
Publicité