L’hélicoptère qui s’est crashé à Londres mercredi matin a fait deux morts et treize blessés. Il s’agit selon toute vraisemblance d’un accident causé par l’épais brouillard qui enveloppait la capitale britannique.

L’hélicoptère qui s’est écrasé hier dans le quartier de Vauxhall à Londres a fait deux morts, le pilote et une personne qui se trouvait au sol au moment du crash. L’appareil a heurté une grue sur se trouvait sur le toit d’un immeuble en construction,  un accident très vraisemblablement du au brouillard. Détourné de son plan de vol initial en raison des conditions météo, il n’aurait pas vu la grue et n’aurait pu l’éviter. Un porte-parole de la police a en tout cas fait savoir que Scoltland Yard n’envisageait pas pour l’heure cet événement comme « un acte lié au terrorisme », même si le hasard a voulu que l’appareil s’écrase en face du MI6, l’immeuble qui abrite les services secrets britanniques.

Publicité
Treize personnes ont été légèrement blessées dans l’accident. Parmi elle, six ont été hospitalisées, cinq pour des « blessures mineures » et une autre pour une jambe cassée. L’hélicoptère a lui causé quelques dégâts alentours. « Il a explosé et les flammes se sont propagées aux bâtiments adjacents » a expliqué un pompier à la presse britannique. «  L'hélicoptère était toujours en flammes et des morceaux de pale se trouvaient sur le toit d'un bâtiment à proximité » quand les secours sont arrivés. David Cameron, le Premier ministre britannique a fait savoir dans la journée d’hier que les règles de survol de la capitale seront bientôt réexaminées.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité