La nouvelle lubie des voyageurs chinois consiste à ouvrir l'issue de secours juste avant le décollage. Une mode qui a le don d'agacer les compagnies aériennes.

Les touristes chinois constituent la nouvelle bête noire des compagnies aériennes. Le Figaro rapporte que la nouvelle tendance des voyageurs est d'ouvrir la porte de secours seulement quelques minutes avant le décollage des avions de ligne. Un phénomène qui dérange les compagnies aériennes, d'autant plus que la clientèle chinoise est de plus en plus importante.

N'ouvre pas cette porte

Une tendance capricieuse que les autorités de la République populaire entendent bien éradiquer. Lundi 9 février, un passager a été arrêté après avoir déverrouillé l'issue de secours. Retardant le départ d'une heure, il a évidemment agacé les autres voyageurs mais aussi suscité l'intérêt de certains, qui ont posté nombre de clichés de l'exploit sur les réseaux sociaux. Une pulsion qui n'a pas plu aux autorités : refusant d'expliquer son geste en rabâchant "la porte n'est pas importante", il a été placé en détention pour dix jours, privé par la même occasion du Nouvel An chinois. "N'ouvre pas cette porte", lui aurait conseillé le personnage de Charles Perrault.

A lire aussi - Les vols d'avion victimes du réchauffement climatique

Des passagers désinvoltes

Publicité
Mais les conseils de Barbe-Bleue sont ignorés par bon nombre de voyageurs chinois. Au mois de janvier, des passagers de la China Eastern Airlines avaient ouvert les portes de secours, exaspérés par le retard de leur vol dû aux conditions météorologiques. Au total, 25 d'entre eux avaient été arrêtés, et deux placés derrière les barreaux pendant 15 jours. Un comportement qui s'expliquerait aussi par leur inexpérience. En effet, d'après Le Figaro, en décembre, un homme avait ouvert la porte de sécurité pour "prendre un peu d'air frais". Autre exemple, en 2012 une passagère avait confondu la porte extérieure avec celle des toilettes. 

Vidéo sur le même thème - Une petite fille coincée dans une machine à laver en Chine