Un sous-officier français est mort dans la nuit de vendredi à samedi au nord du Mali suite à l'explosion d'une mine au passage de son véhicule.  

L'Elysée a annoncé samedi matin le décès dans la nuit de vendredi à samedi "d’un sous-officier du 515e régiment du train de la Braconne des suites des blessures reçues lors de l’explosion d’une mine au passage de son véhicule blindé en opération au nord du Mali".

Dans un communiqué publié sur Twitter, le président de la République François Hollande "salue le sacrifice de ce militaire français tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays et la protection de nos concitoyens" et adresse "ses condoléances attristées à sa famille et à ses proches".

"Confiance et fierté aux soldats des forces françaises"

Publicité
Le chef de l'Etat assure également de "sa confiance et sa fierté aux soldats des forces françaises qui apportent leur soutien à l’armée malienne et à la mission des Nations Unies pour la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali et la réduction des groupes armés terroristes dont la menace pèse sur l’ensemble du Sahel".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :