Des chercheurs belges sont actuellement en train d’analyser la célèbre statue bruxelloise qui pourrait ne pas être l’originale.

Le Manneken-Pis, la célèbre statue bruxelloise pourrait être un faux. C’est ce que redoutent des chercheurs belges. Pour enfin connaitre la vérité, ils ont décidé de la passer au rayon X. De plus, des examens d’échantillons effectués directement sur la statue pourront aider à déterminer si elle est authentique. La "vraie" statue qui va subir ces examens est entreposée dans le musée de la Ville de Bruxelles. Les touristes pourront donc toujours admirer sa célèbre réplique située en plein centre-ville.

La statue a connu de nombreuses péripéties à travers l'Histoire

Réalisée par Jérôme Duquesnoy l’Ancien, en 1669, la célèbre statue aurait connu de nombreuses péripéties à travers les siècles. En effet, elle aurait été enlevée par des soldats anglais, en 1745, puis par un prisonnier, en 1817. Enfin, elle a été cassée en deux, et sa partie supérieure n’a été retrouvée qu’en 1965 dans le canal Bruxelles-Charleroi. "L'histoire est tellement tourmentée, et il y a des trous. Les sources qu'on a sont des publications dans des revues locales ou des ouvrages consacrés au folklore, mais il n'y a pas vraiment de traces d'archives", a ainsi expliqué à l'AFP Géraldine Patigny, chercheuse à l’Université libre de Bruxelles.

Publicité
La composition de la statue pourrait donner de précieux indices aux chercheurs. Ainsi, si du nickel est retrouvé, cela prouverait que la statue a été conçue au 19e siècle, et non au 17e siècle. Armez-vous donc de patience, les résultats définitifs seront, eux, annoncés en automne.  

En vidéo sur le même thème - La Statue de la Liberté défait son chignon dans une pub pour du shampoing

Publicité
Publicité