Appelés à se prononcer sur la légalisation du mariage homosexuel, les Irlandais se sont rendus aux urnes en masse. Queques heures avant l'annonce officielle des résultats un responsable des opposants a admis la défaite du "non".

La très catholique Irlande semble avoir dit un grand "oui" au mariage gay. Appelés ce vendredi à se prononcer sur le mariage gay, les Irlandais se sont déplacés en nombre pour voter. Si les résultats définitifs ne seront officiellement communiqués que dans l'après-midi, le leader des opposants au "non" a déjà admis sa défaite en direct à la télévision irlandaise. "C'est une claire victoire pour le camp du oui au mariage homosexuel" a ainsi déclaré David Quinn ce samedi dans la matinée.

L'homosexualité dépénalisée il y a 22 ans seulement

D'après la presse irlandaise, le "oui" serait donc très largement arrivé en tête dans de nombreuses villes, comme à Dublin, la capitale, où 70% des votants auraient glissé dans l'urne un bulletin "yes". Seulement 22 ans après la dépénalisation de l'homosexualité, l'Irlande devrait donc, d'ici quelques semaines, devenir le 19e pays à légaliser le mariage entre deux personnes du même sexe. Très engagées, certaines personnalités, comme Bono, le chanteur du groupe U2, ou encore l'acteur Colin Farrell, ont soutenu la campagne menée par le Premier ministre, Enda Kenny.

Publicité
Cette question de société, qui a donné lieu à de très nombreux débats ces dernières semaines, a visiblement passionné les Irlandais. Et malgré les interrogations et le conservatisme de l'église catholique, pourtant très puissante en Irlande, c'est le "oui" qui l'a emporté.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :