Une adolescente américaine s'est prise mardi en photo aux côtés de François Hollande. Dès le lendemain, le cliché et le message qui l'accompagnait ont été relayés par des milliers d'internautes et par certains médias.

© Twitter / Oya

En visite officielle aux Etas-Unis en début de semaine, François Hollande semblait être apprécié au pays présidé par Barack Obama. Si la presse française a fait état d'une cote de popularité au plus bas, des adolescents américains ont en effet pris plaisir à se photographier en compagnie du président français. Une internaute a même posté sur Twitter un selfie, pratique qui consiste à se prendre soi-même en photo, d'elle aux côtés du locataire de l'Elysée. Ce cliché a rapidement fait le tour d'Internet et a été repris par de nombreux médias. L'autoportrait en question était accompagné d'un message : "mon selfie avec le p.... de président de la France, merci". Plusieurs médias ont rapporté l'histoire de cette jeune fille à cause du contenu du message, mais aussi en raison des attaques qu'elle a subi à la suite de la publication de la photo.

"Pourquoi vous écrivez des articles sur moi ?"

Oya, l'adolescente qui a publié mardi son selfie sur Twitter, s'est réveillée le lendemain avec une surprise. Des milliers d'utilisateurs avaient en effet partagé sa photo. "Je viens de me lever et j'ai 225 nouvelles interactions", s'est-elle étonnée. Son message avait en effet été ralayé plus de 1800 fois.

Si Oya était dans un premier temps fière d'être au coeur d'un buzz sur Internet, l'adolescente a par la suite découvert des messages d'insultes à son encontre. Des internautes, notamment français, l'ont attaqué sur son physique.

Quelques minutes après son réveil, la jeune fille s'est inquietée d'être suivie par des journalistes qui ont relayé l'histoire de cette agition sur le Web. "Pourquoi plusieurs journalistes me suivent! Pourquoi vous écrivez des articles sur moi! Pourquoi est-ce que ça arrive (?) au revoir", s'est énervée Oya qui a même expliqué avoir été contactée par Le Petit Journal pour passer à l'antenne.

Une séance de selfies originale

Publicité
Oya n'est pas la seule à s'être fait remarquer aux Etats-Unis pour un selfie. Certains journalistes français, appartenant à la délégation qui accompagnait François Hollande, se sont faits reprendre par le service de sécurité de la Maison Blanche pour s'être pris en photo dans le bureau ovale.

A voir sur le thème du voyage de François Hollande aux Etats-Unis : la femme qui l'a accueilli sur le tarmac

Publicité