Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) a annoncé ce mardi la démission de son président, Rajendra Pachauri, après l'ouverture d'une enquête pour harcèlement sexuel le visant.

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat a annoncé ce mardi 24 février la démission de son président, Rajendra Pachauri, dans un communiqué. En poste à la présidence du Giec depuis 2002, le scientifique indien de 74 ans a été contraint de quitter ses fonctions après l'ouverture d'une enquête policière pour harcèlement sexuel à son encontre.

En effet, une plainte a été déposée contre Rajendra Pachauri par une femme de 29 ans, chercheuse dans son centre d'études de New Delhi (Inde), l'Institut de l'énergie et des ressources (TERI). "Une femme a déposé une plainte contre lui pour harcèlement sexuel (...) il y a environ une semaine et une enquête est en cours", a déclaré dimanche à l'AFP le porte-parole de la police de New Delhi, Rajan Bhagat. La jeune femme accuse le scientifique de l'avoir harcelée par textos, courriers électroniques et messages instantanés sur l'application WhatsApp. Rajendra Pachauri récuse ces accusations et affirme que sa messagerie électronique et son téléphone portable ont été piratés. À la demande de ses avocats, un tribunal de New Delhi a garanti lundi sa liberté sous caution, jusqu’à sa prochaine audience prévue ce jeudi 26 février.

Le Giec peu perturbé par cette affaire

Publicité
Le co-lauréat du prix Nobel de la paix 2007 travaillait sur un accord important pour poursuivre la lutte contre le changement climatique. Cet accord est censé prendre le relais du protocole de Kyoto pour l'après-2020 et les négociations doivent aboutir d'ici décembre à la conférence Paris Climat. Malgré sa démission, le fonctionnement du Giec sera finalement peu perturbé : son mandat devait s'achever en octobre et l'élection d'un nouveau bureau est d'ores et déjà prévue, comme l'indique le communiqué. Le vice-président du Giec Ismail El Gizouli a été désigné comme remplaçant pour mener à bien les missions de l'organisme intergouvernemental.

Voir en vidéo sur le même thème : Le président du Giec démissionne