Daniel Galvan Fina, le pédophile espagnol incarcéré au Maroc puis gracié par le roi du Maroc, a été retrouvé et arrêté en Espagne après que le roi soit revenu sur sa décision. 

Publicité

Le pédophile multirécidiviste condamné puis gracié au Maroc a été retrouvé et arrêté en Espagne après que le roi soit revenu sur sa décision.

Daniel Glavan Fina a été arrêté à Murcie et devra se rendre au tribunal madrilène de l'Audience nationale. 

Le 30 juillet dernier, Mohammed VI, roi du Maroc, avait décidé de gracier Daniel Galvan Fina, 64 ans, qui avait été condamné à 30 ans de prison pour le viol de 11 enfants marocains.
 
Des milliers de personnes étaient descendues dans les rues pour exprimer leur mécontentement, au risque de subir les représailles de la police, dans le but de faire réagir le roi. Mohammed VI a entendu la révolte populaire et a décidé, samedi dernier, de lancer une enquête sur "cette regrettable libération", assurant dans un communiqué qu'il n'avait "jamais été informé [...] de la gravité des crimes abjects" de Daniel Galvan Fina.
 
Grâce annulée dimanche soir
Dimanche soir, le roi a fait une nouvelle annonce, déclarant que la grâce du pédophile était annulée, ajoutant que le ministère de la Justice et l'Espagne devraient réfléchir aux "suites à donner au retrait de cette grâce". Le pédophile avait profité de cette libération pour retourner au Maroc.
 
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

9 commentaires

Côté marocain, un bouc

Portrait de bena11

La vie est un cirque.

“Toujours se battre, jamais s’abattre, mort je me relèverai.”

 Côté marocain, un bouc émissaire :

.

 

Le cabinet royal marocain annonce ce lundi avoir terminé son enquête et retient «l'entière responsabilité» de Hafid Benhachem, le Délégué général de l'administration pénitentiaire.

 

 

Selon le communiqué du cabinet royal marocain, l'enquête «approfondie» annoncée samedi par Mohammed VI a «permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion et de retenir son entière responsabilité. L'enquête a conclu que ladite administration, lorsqu'elle a été sollicitée par le Cabinet Royal, a transmis par inadvertance des informations erronées de la situation pénale de l'intéressé, qui faisait partie d'une liste de 48 détenus de nationalité Espagnole. En conséquence Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes Instructions à l'effet de procéder à la révocation du délégué général à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion.»

 

Le contenu de «l'enquête» et l'identité des «enquêteurs» n'ont pas encore été rendus publics.

 

Ce nouveau communiqué du cabinet royal soulève de sérieuses interrogations : le jour de la fête du Trône le cabinet royal avait affirmé que c'est le roi Juan Carlos qui avait demandé la grâce de 48 prisonniers. La Maison royale espagnole avait d'ailleurs affirmé la semaine dernière à Alif Post que la liste des bénéficiaires avait été préparée par l'ambassade d'Espagne à Rabat. Que vient faire alors là-dedans l'administration pénitentiaire marocaine ?

 

Alors que Mohammed VI refuse d'assumer la responsabilité de la grâce qu'il a octroyée à Daniel Galvan, Hafid Benhachem va servir de bouc-émissaire. Avec son limogeage, le cabinet royal espère sans doute mettre fin à la polémique tout en rejetant la faute sur la «veille garde» du régime, Hafid Benhachem étant l'ancien directeur de la Sûreté nationale du temps de Hassan II et de Driss Basri.

 

 

 

 

 

 .

 

 

 


Hafid Benhachem

Votez pour ce commentaire: 

Ce n'est que justice, rien de

Portrait de melann

AH

Ce n'est que justice, rien de bien extaordianaire sauf que je salue le comportement du roi : il est exemplaire!! je ne penses pas que notre roitelet reviendrais sur une telle décision obtus  comme il est:!

Votez pour ce commentaire: 

Il s'en est tiré par une

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Il s'en est tiré par une pirouette, en prétendant qu'il avait été mal informé. Je ne vois pas ce qu'il y a d'exemplaire là-dedans.

Votez pour ce commentaire: 

Il s'en est tiré par une

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Il s'en est tiré par une pirouette, en prétendant qu'il avait été mal informé. Je ne vois pas ce qu'il y a d'exemplaire là-dedans.

Votez pour ce commentaire: 

Qui que vous soyez,

Portrait de masca38

masca38

Qui que vous soyez, président, rois, reines, et élus de toutes tendances politiques, faites en sorte de respecter et de faire respecter nos descendants. Les pédophiles reconnus coupable doivent être condamnés à vie et ne jamais bénéficiér de la moindre grâce. Que nos enfants soient nés au Nord, au Sud, à l'Est ou à l'Ouest de notre planète, personne n'a le droit de leur manquer de respect.

Votez pour ce commentaire: 

Ce roi, 'commandeur des

Portrait de darnac47

Ce roi, 'commandeur des croyants' est vraiment un guignol ou un fainéant ou un menteur, en tout cas un trouillard. Il n'était pas au courant ???  Il fait des mégaconneries et ensuite cède à la rue. Il aurait mieux de 'réfléchir' AVANT de donner cette grâce scandaleuse. Et que va faire l'Espagne avec sur les bras une saloperie condamnée, graciée, dé-graciée, et dans son pays d'origine ? Dans des temps plus anciens, un condamné à être pendu dont la corde cassait au moment du supplice, était automatiquement gracié. C'est un cas un peu analogue.  On disait aussi dans le temps : "Donner et retenir ne vaut". Le mieux serait que le roi remplace le pédo dans les prisons marocaines : on est en plein délire, DELIRONS. D'ailleurs pour quelle raison Fina a-t-il été arrêté en Espagne ?

Votez pour ce commentaire: 

Bonnjour. Il y a quelques

Portrait de passant par là

Bonnjour.

Il y a quelques années c'était les homosexuels qui étaient pourchassés sans vergogne, maintenant on se doit de leur fournir des enfants à adopter s'ils le demandent... Il y a beaucoup de pédophiles parmis les homosexuels mais difficile à reconnaitre avant le passage à l'acte...il suffit qu'ils se marient pour que des enfants leur soient confiés en "toute légalité"... Tout le monde s'en moque de prévenir les exactions, la grande majorité des gens attend plutôt le drame pour se laisser aller à une indignation convenue, qui débouche ainsi sur une violence que l'on cherche à justifier par la répression, alors que c'est l'irresponsabilité qui est coupable. On ne choisi pas plus d'être pédophile qu'homosexuel ou aveugle de naissance... La perversion a encore de beaux jours devant elle puisqu'elle devient de plus en plus légalisée. Pervers veut juste dire "qui change le sens"; c'est parfois conscient, parfois non, parfois volontaire parfois non. Mais la législation à outrance permet à ceux qui se prétendent adultes d'agir contre autrui sans discernement, sans responsabilité, simplement par "droit"; c'est très pratique !!!

Bonne continuation

Votez pour ce commentaire: 

Publicité