Depuis lundi, c’est toute l’église catholique qui est en émoi, après l’annonce de la démission du souverain pontife pour des raisons de santé. Selon un journal italien, le Pape Benoît XVI a subit il y a quelques mois une intervention du cœur.

Benoît XVI a créé la surprise lundi dernier en annonçant qu’il mettrait un terme à son pontificat dès le 28 février. Le pape a en effet indiqué qu’il préférait se retirer, ne se sentant plus la force nécessaire pour mener à bien sa mission. Le quotidien italien Il sole 24 ore révèle lui que Benoît XVI a subi « il y a quelques mois » une intervention dans un hôpital de Rome. Une information confirmée par Federico Lombardi, son porte-parole.

Federico Lombardi a indiqué que Benoît XVI portait un pacemaker « depuis un certain temps et déjà avant son élection ». Il ne s’agissait que d’une petite opération de routine qui visait simplement à remplacer les piles de l’appareil. « Une intervention qui n'a consisté qu'à changer les batteries, une opération de routine qui n'a rien à voir avec sa décision » a-t-il expliqué, avant de préciser que « le Saint Père n'a pas de maladie spécifique ». Et Federico Lombardi a tenu à rappeler que « le motif de sa décision, c'est la perception de l'affaiblissement de ses forces au fur et à mesure qu'il avance en âge ».

Publicité
Benoît XVI avait en réalité pris sa décision il y a quelques mois déjà. Il assurera ce mercredi la messe des Cendres à la basilique Saint-Pierre de Rome, marquant ainsi le début du Carême. Le souverain pontife quittera ses fonctions le 28 février prochain à 20 heures. Les cardinaux se réuniront donc en conclave pour élire son successeur. Celui-ci devrait être connu d’ici Pâques.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité