Osama Abdul Mohsen avait été fauché par une journaliste alors qu'il fuyait la police hongroise. Découvrez la nouvelle vie du réfugié.

La vidéo avait fait le tour du monde. La semaine dernière, un migrant syrien avait été victime d’un croche-patte effectué par une journaliste alors qu’il fuyait les forces de l'ordre hongroises. L’homme est finalement arrivé en Espagne dans la nuit de mercredi à jeudi et a trouvé du travail. Osama Abdul Mohsen a ainsi été embauché pour entraîner une équipe de football espagnole. "C'est un rêve qui devient réalité, c'est incroyable, j'espère vraiment devenir un entraîneur à Madrid. J'aime Madrid, l'Espagne, merci pour tout", a-t-il témoigné sur France 2.

Osama Abdul Mohsen était également entraîneur d’une équipe de football en Syrie

Ce travail ne lui a toutefois pas été confié au hasard. Osama Abdul Mohsen était également entraîneur d’une équipe de football en Syrie. "Nous sommes un centre national d’entraîneurs de football, donc nous avons eu l’idée d’aider un camarade entraîneur", a expliqué Miguel Angel Galàn, l’homme à l’origine de son embauche. "Comme il y avait la barrière de la langue, en l’occurence l’arabe, Mohamed Larouzi, un de nos élèves, s’est proposé pour aider à la traduction et pour aller en Allemagne" le chercher, a-t-il également ajouté.

Publicité
Désormais, la prochaine étape pour le nouvel entraîneur sera d’obtenir l’asile politique et de faire venir sa femme et ses deux enfants restés en Syrie. Le ministre de l'Intérieur espagnol, Jorge Fernández Díaz, a toutefois rappeler que cette situation était "exceptionnelle" et qu'elle ne pouvait pas "se généraliser"

En vidéo sur le même thème - Une journaliste virée pour avoir donné des coups de pied à des migrants

Publicité
Publicité