Dans un enregistrement audio diffusé le week-end dernier sur Internet, Hamza Ben Laden, le fils "préféré" du leader terroriste, lance un appel contre les États-Unis.

"Nous sommes tous Oussama". On croyait avoir soupé de toutes les déclinaisons (plus ou moins inspirées) du "Nous sommes Charlie", mais en voilà une qu’on n’attendait pas. C’est pourtant le titre d’un enregistrement publié sur Internet dimanche dernier, dans lequel l’un des fils d’Oussama Ben Laden déclame sa haine des Américains… Et menace de "venger son père".

Dans cette intervention traduite par Le Figaro, Hamza Ben Laden évoque "le crime que vous avez commis à Abbottabad", la ville pakistanaise où les forces américaines ont découvert et tué le fondateur d’Al-Qaïda ainsi que son aîné Khalid. Le jeune homme conclut : "La punition sera sévère".

À lire aussi – Ben Laden s'intéressait de très près à la France

Terroriste en herbe

Dans d’anciennes vidéos d’Al-Qaïda, on apercevait déjà le très jeune Hamza faire l’apologie des exactions de son père. Désormais âgé d’environ 25 ans, il a appelé en mai dernier à une "union des moudjahidines", les "combattants de la foi". Le remplaçant de son père, Ayman Al Zawahiri, l’appellerait même "le lion d’Al-Qaïda".

Publicité
Hamza pourrait bien succéder à son père. Il connaît déjà les codes qui font le "succès" de la propagande jihadiste : la récupération de slogans et d’évocations de la liberté comme "Je suis Charlie" en est un. Présenter des vérités, comme par exemple les dégâts causés par l’interventionnisme américain au Moyen-Orient, et en particulier en Afghanistan, en est un autre.

Vidéo sur le même thème – Robert O’Neil, l’homme qui dit avoir tué Ben Laden

Publicité