Le Costa Concordia, qui avait fait naufrage au large de la petite île du Giglio le 13 janvier 2012, est de nouveau à la verticale. L’opération de redressement du paquebot s’est terminée ce mardi matin vers 4 heures.

Les sirènes ont de nouveau retenti et la foule s’est une nouvelle fois pressée dans le port du Giglio ce mardi matin. Mais cette fois-ci ce sont des hourras qui se sont fait entendre pour saluer l’opération de redressement du Costa Concordia. Couché sur le flan depuis le naufrage du 13 janvier 2012, qui avait fait 30 morts et deux disparus, le paquebot est de nouveau à la verticale. Véritable défi pour les équipes chargées de le remettre debout, le redressement de ce monstre des mers a été un succès. L’opération a duré environ 19 heures au total, mais il n’aura fallu qu’une dizaine de minutes pour le faire basculer.

Publicité
Une première étape réussieEquipé, du côté émergé, de caissons remplis d’eau, le Costa Concordia a ensuite été tiré par des câbles métalliques jusqu’à atteindre le point de basculement. Il s’est ensuite redressé « tout seul », révélant son flan éventré. Un succès donc pour cette première mondiale. Mais les travaux ne sont pas terminés, il ne s’agit là que de la première étape et les habitants du Giglio devraient encore voir la carcasse durant encore plusieurs mois. Il va maintenant falloir installer sur l’autre flan du bateau des caissons qui serviront en quelques sortes de flotteurs. Le Costa Concordia pourra alors ensuite être remorqué. Il faudra ensuite trouver un port assez grand pour pouvoir l’accueillir et le désossé.

Publicité