Un puissant tremblement de terre a détruit presque entièrement plusieurs villages au nord de Rome, dans la nuit de mardi à mercredi. Pour l'heure, le séisme a causé la mort d'au moins 37 personnes.

La terre a plus que tremblé, dans la nuit de mardi à mercredi, à dix kilomètres de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à quelque 150 kilomètres au nord-est de Rome (Italie).

Selon l'Institut américain de géologie (USGS), qui a lancé une alerte rouge, le séisme a été de magnitude 6,2, avec au moins sept répliques enregistrées entre 4 et 5,5 de magnitude. Les secousses ont été ressenties jusque dans la capitale italienne.

A lire aussi Italie : les images du terrible séisme qui a fait au moins 21 morts

Selon les médias locaux, le séisme a été dévastateur : les petites communes d'Arquata, Accumoli et Amatrice ont vu nombre de leurs bâtiments s'effondrer. Le maire d'Accumoli a décrit une ville à moitié détruite, allant même jusqu'à dire que "la ville n'existe plus". Concernant le bilan humain, au moins trente-sept personnes ont été retrouvées mortes, toujours selon les médias locaux.

Publicité
La Protection civile italienne compare le tremblement de terre à celui de l'Aquila en 2009. A l'époque, la commune et ses environs avaient connu un violent séisme meurtrier de 6,3 sur l'échelle de Richter. Le bilan s'est établi à 309 victimes, 2 000 blessées et 65 000 personnes sans abri.

Vidéo sur le même thème : Séisme en Italie : des bâtiments effondrés

Publicité