Fatigués des frasques à répétition du chanteur canadien, les Américains ont lancé une pétition demandant son expulsion. La pétition ayant rassemblé plus de 100 000 signatures, le gouvernement va devoir l’examiner.

© Abaca Press

« Nous voulons voir le dangereux, le chauffard, le destructeur et le drogué Justin Bieber reconduit à la frontière et sa carte verte annulée ». Les facéties du chanteur de 19 ans commencent visiblement à exaspérer les Américains. Jeudi dernier, un certain « J.A. » originaire de Détroit a lancé une pétition pour réclamer le renvoi de Justin Bieber dans son pays d’origine, le Canada. Depuis, plus de 180 000 signatures ont été récoltées, ce qui signifie que l’administration Obama va devoir se pencher sur la question.

Le dossier Bieber bientôt sur le bureau du gouvernement La Maison Blanche a en effet ouvert aux citoyens américains la possibilité d’attirer l’attention du président sur n’importe quel sujet. Le site We The People leur permet ainsi de consigner leurs doléances, et dès qu’une pétition dépasse les 100 000 signatures elle « sera examinée par des fonctionnaires idoines et une réponse y sera apportée ». Le dossier Justin Bieber devrait donc se retrouver prochainement sur le bureau du gouvernement. Ce qui ne signifie pas que des sanctions seront prises contre lui, a indiqué Jennifer Psaki, porte-parole du département d’Etat.

Publicité
Le chanteur attendu devant la justiceEn attendant de savoir si le gouvernement américain lui réserve un sort particulier, Justin Bieber devra d’abord rendre des comptes à la justice. Le chanteur doit comparaitre le 14 février prochain devant le tribunal de Miami. Arrêté au volant de sa voiture la semaine dernière en état d’ébriété, et sans permis, il lui est également reproché d’avoir résisté lors de son arrestation. Mercredi soir, le chanteur a également été vu au commissariat de police de Toronto, où il a été entendu pour l’agression d’un chauffeur de limousine. Il y a quelques semaines, les policiers ont trouvé de la drogue chez lui alors qu’ils perquisitionnaient son domicile de Calabasas, en Californie.

Vidéo : Justin Bieber se met les Argentins à dos

Publicité