Le journaliste star du groupe de chaînes de télévision Univision, Jorge Ramos, a été expulsé car celui-ci aurait "posé une question sans y avoir été invité".

Les rapports entre le groupe télévisuel Univision et Donal Trump sont de plus en plus tendus. Tout a commencé lorsque le candidat à la primaire républicaine des Etats-Unis avait tenu des propos xénophobes sur les Mexicains résidant aux Etat-Unis. "Lorsque le Mexique envoie ses gens, ils n’envoient pas leurs meilleurs éléments. Ils n’envoient pas des gens comme vous. Ils envoient des gens qui ont beaucoup de problèmes, et ils nous apportent leurs problèmes. Ils apportent de la drogue, ils apportent de la délinquance, ce sont des violeurs. Et certains, je suppose, sont des gens bien". Le groupe a alors pris la décision de ne plus diffuser les concours de Miss America et Miss Univers organisés par Donald Trump. Selon Univision les propos de Donal Trump sont "insultants".

Le journaliste star du groupe, Jorge Ramos, avait demandé à plusieurs reprises à interviewer le candidat à la primaire des républicains, ce qu'il a toujours refusé. En réponse, il a jugé utile de publier sur Instagram le numéro de portable personnel du journaliste.

"Savez-vous combien d’Hispaniques travaillent pour moi ? Ils m’aiment"

Lors d’une conférence de presse à Dubuque (Iowa), le journaliste a voulu poser une question à Donald Trump mais ce dernier a refusé. "Rasseyez-vous, on ne vous a pas appelé. Asseyez-vous. Retournez chez Univision", lance l'homme politique à Jorge Ramos avant qu’il ne se fasse sortir par un garde du corps du candidat. Plus tard, il a pu regagner la conférence de presse pour poser sa question qui portait sur la promesse de Donald Trump de renvoyer 11 millions d’immigrés clandestins des Etats-Unis s’il était élu président à la Maison-Blanche. Le journaliste a souligné l’invraisemblance de renvoyer toutes ces personnes. "Savez-vous combien de Latinos travaillent pour moi? Savez-vous combien d’Hispaniques travaillent pour moi ? Ils m’aiment", lui a répondu Donald Trump.

A lire aussi - Hôtel, immeubles, terrains de golf : la fortune de Donald Trump en détail

A cause de ses propos polémiques sur les Hispanniques, Donald Trump a perdu les contrats de diffusion de son émission de téléréalité "The celebrity apprentice". Cette émission met en scène des célébrités qui s'occupent de la "Trump Tower" et le milliardaire Américain en vire trois à chaque épisode.

Publicité
Depuis sa candidature à la primaire, ce dernier a multiplié les phrases choc. Ainsi, parlant d'Hillary Clinton, il a tweeté : "Comment peut-elle satisfaire son pays si elle ne satisfait pas son mari ?". Ou alors, concernant le réchauffement climatique, il assure que c'est un complot des Chinois : "On a parlé dans le passé de refroidissement climatique, maintenant on parle de réchauffement. Je pense que c’est juste la météo". Enfin, dans un livre, un de ses associés assure avoir entendu Donald Trump prononcer ces propos : "Des Noirs qui comptent mon argent ! Je déteste l’idée. Les seules personnes que je veux voir compter mon argent sont des hommes petits portant la kippa tous les jours".

Le candidat est donné vainqueur des primaires républicaines et se rapproche de plus en plus d’Hillary Clinton, sa potentielle rivale chez les Démocrates dans la course pour la Maison-Blanche.

Vidéo sur le même thème : Donald Trump est candidat à la présidence des Etats-Unis