En 2012, une Canadienne, très allergique aux arachides, est décédée après avoir embrassé son copain qui venait de manger des cacahuètes. Sa mère veut aujourd'hui sensibiliser les personnes qui ont cette allergie mortelle.

C’était en 2012, au Canada. Myriam Ducré-Lemay, une jeune femme de 20 ans, était avec son nouveau petit ami. Les deux amoureux se sont alors embrassés, mais la jeune femme a brutalement été prise d’une crise respiratoire, rapporte CTV Montréal, repéré par Francetv Info. Son compagnon venait de manger des cacahuètes en ignorant que sa copine était fortement allergique aux arachides.

Ce jour-là, elle ne portait pas son stylo d’auto-injection sur elle, une piqûre d’adrénaline utilisée en cas de choc allergique avec perte de connaissance. Son inhalateur contre l’asthme n’a pas suffit et Myriam Ducré-Lemay est morte d’un arrêt cardiorespiratoire avant d’arriver à l’hôpital.

Quand les enfants grandissent, ils prennent plus de risques 

Les faits se sont passés il y a quatre ans, mais la mère de la victime a décidé de s’exprimer maintenant dans la presse pour sensibiliser les personnes qui ont cette allergie mortelle. "Quand les enfants commencent à sortir plus, ils passent moins de temps sous l’oeil attentifs de leurs parents, ils prennent plus de risques et ils ne sont pas plus susceptibles de porter leur stylo d’auto-injection", a déploré Mme McCusker sur CTV Montreal.

Publicité
L’arachide est une substance présente dans de nombreux aliments, même ceux que l'on ne soupçonne pas et en particulier dans les produits industriels comme les céréales, le pain, les gâteaux, les viandes et charcuteries mais aussi le lait et les produits laitiers. Les manifestations de cette allergie font partie des plus dangereuses qui existent. En effet, elles peuvent toucher le système respiratoire, cutané ou cardiovasculaire et peuvent même conduire à une perte de connaissance et un risque mortel.

Pour éviter que cela se reproduise, il est donc indispensable pour les personnes allergiques de porter leur stylo d’auto-injection sur eux.

En vidéo sur le même thème : Un patch français contre l'allergie à l'arachide s'exporte aux Etats-Unis

 

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité