Quinze ans après l'avoir tournée, une députée italienne doit aujourd'hui faire face au scandale causé par sa vidéo très intime. Planet.fr vous propose de voir les images.

Si elle avait su qu'elle deviendrait députée, Fiorella Ceccacci Rubino n'aurait certainement jamais tourné cette vidéo. En 1999, Fiorella n'est pas encore la députée "onorevole" (honorable) qu'elle est aujourd'hui depuis 7 ans, pour le parti de Silvio Berlusconi.

A l'époque, elle tourne dans un petit film porno de 18 minutes que vient de dévoiler le journal italien Il Fatto Quotidiano. Le site du journal a d'ailleurs publié un extrait de quelques minutes, où on la voit nue dans sa salle de bain, exhibant sans complexe son intimité.

Publicité
C'était un "monologue érotique"Dans un autre journal italien, La Repubblica, elle explique qu'il s'agissait là d'un court-métrage d'auteur sous forme de "monologue érotique". Elle précise également ne pas regretter puisqu'avant d'être députée, elle était comédienne. Enfin, elle rappelle que "Berlusconi m'a choisie pour son expertise" et qu'il faut arrêter de "s'attaquer aux femmes".

A la fin du mois, la jeune femme doit se représenter aux législatives italiennes. Ce n'est certainement pas un hasard si la vidéo resurgit aujourd'hui... Mais la desservira-t-elle ?

Planet.fr vous laisse découvrir les images censurées par le site italien :

Publicité